Wimbledo : Serena Williams, 24ème Majeur en vue...

"Quoi que je fasse, j’aurai eu une grande carrière." Serena Williams n’est qu’à une petite victoire d’entrer un peu plus encore dans l’histoire du tennis. Au fil des ans, elle a multiplié les exploits, tout ravagé sur son passage et enchaîné les titres du Grand Chelem. Jusqu’au 23e… Depuis, elle a donné naissance à son premier enfant en 2018 et c’est comme si cette dernière marche pour égaler le record de Margaret Court paraissait infranchissable.

L’Américaine s’est inclinée deux fois en finale l’année dernière : à Wimbledon contre Angelique Kerber puis à l’US Open face à Naomi Osaka. Deux opportunités manquées qui ont clairement fait augmenter une pression qu’elle ne ressentait pas forcément auparavant. "Je veux vraiment le faire", a-t-elle affirmé avant d’affronter une Simona Halep contre qui elle mène 9-1 et accessoirement 23 titres du Grands Chelem à 1. Surtout, le jeu de la Roumaine, ancienne numéro 1 mondiale, lui convient mieux, notamment en raison d’un service moins puissant.

 

Mais finalement, c’est d’abord et avant tout sur son jeu et son mental qu’elle va devoir se concentrer. Lors de ses deux défaites en finale en 2018, elle avait à chaque fois fini par lâcher. "Je suis juste plus calme. Plutôt que de ne rien avoir à perdre, je sens que j’ai des choses à perdre et d’un autre côté je n’ai rien à perdre. (…) C’est un petit comme si tout se mettait en place", plaide une Serena Williams qui s’estime bien mieux armée physiquement qu’il y a un an.  

Volontaire et motivée comme jamais, Serena Williams est persuadée que ce samedi, elle sera à nouveau tout en haut de l’affiche.

La balade de Serena en demies :