Serena Williams fonce (encore) en finale

Reuters

En attendant la deuxième demi-finale du double messieurs, pour déterminer les adversaires de Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin, les spectateurs du Centre Court de Wimbledon n’auront pas vu beaucoup de tennis jeudi. Après le succès, en 1h13, de Simona Halep contre Elina Svitolina (6-1, 6-3), Serena Williams a fait encore plus fort, balayant Barbora Strycova en moins d’une heure (6-1, 6-2 en 59 minutes) pour s’offrir une onzième finale dans un Grand Chelem anglais qu’elle a déjà remporté à sept reprises.

Face à une Tchèque qui découvrait le dernier carré d’un Grand Chelem, l’Américaine (37 ans) a fait parler toute sa puissance, notamment au service. Un domaine où elle s’est montrée littéralement implacable, avec 88% de premiers services gagnés. Et elle n’aura laissé échapper que quatre petits points sur ses mises en jeu dans le deuxième acte. Dépassée par les événements, Strycova (33 ans, 54e mondiale) n’aura jamais réussi à installer son jeu atypique, qui avait fait si mal à Johanna Konta au tour précédent.

Débarrassée de ses douleurs au genou, la cadette des Williams a elle impressionné, accomplissant son meilleur match depuis le début de la quinzaine. "C’est vraiment beaucoup mieux, j’avais juste besoin de quelques matches, appréciait-elle ensuite. Je sais que je m’améliore. Mais j’avais hâte de me sentir bien pour faire ce que je sais faire de mieux: jouer au tennis." Difficile de contredire celle qui visera un 24e Majeur samedi contre Halep…


>