Volley-ball - La fête (enfin) à la maison pour la Team Yavbou !

ICON SPORT


L'événement est de taille à l'échelle du volley français, qui n'avait plus organisé de compétition majeure sur son sol depuis... 1986 et un championnat du monde. 

Selon nos confrères de La Voix du Nord, le Final 6 de la Ligue des Nations (ex-Ligue Mondiale), qui réunit chaque année le gratin du volley international, aura pour cadre début juillet (4-8) le Stade Pierre-Mauroy ; l'information devrait être officialisée avant la fin de semaine par la Fédération Française de volley-ball (FFVB). Un juste retour des choses que de voir, après le hand (Mondial 2015) et le basket (Euro 2017), l'autre sport co en salle ainsi récompensé de ses récents résultats. Dans une compétition que la Team Yavbou, emmenée par sa star Earvin Ngapeth, a su remporter à deux reprises en 2015 et 2017.

Cette nouvelle Ligue des nations continue de réunir sur la ligne de départ 16 équipes, 12 permanentes, dont la France, qualifiées pour 7 ans, et quatre « challengers », avec montées et descentes. Et c'est donc l'explication finale qu'accueillera l'arène de Villeneuve-d'Ascq avec ce Final 6 (deux poules de trois, demi-finales, finale) pour lequel l'équipe de France, en tant que pays hôte, sera directement qualifiée. Une préparation idéale pour les joueurs du sélectionneur Laurent Tillie à un peu plus d'un an de l'Euro 2019 (13-29 septembre), organisé également en France, et pour lequel, toujours selon le quotidien régional, la Métropole européenne de Lille (MEL) pourrait à nouveau proposer le Stade Pierre-Mauroy.