Coronavirus : Un club demande la suspension du championnat de volleyball

Si les championnats de France de basketball et de handball sont suspendus, en attendant ceux de football et de rugby dans les heures ou jours à venir, la Ligue Nationale de Volleyball est étrangement silencieuse. Une situation qui n’a pas échappé aux dirigeants du club de Nantes-Rezé qui, au travers d’un communiqué, ont demandé aux dirigeants du volleyball professionnel français de prendre position avant la 25eme journée de Ligue A masculine et le déplacement du club de Loire-Atlantique à Ajaccio, zone considérée par les autorités comme étant un « foyer » de l’épidémie de Covid-19.

Nantes-Rezé demande de la responsabilité à la LNV


Ce communiqué, publié via les réseaux sociaux, appelle la LNV à prendre position « face à ce sujet qui préoccupe une bonne partie de la planète » et fustige « l’absence de réaction de notre instance, malgré plusieurs relances ». Depuis plusieurs jours, la Ligue est restée absolument muette concernant la tenue, ou non, des rencontres à venir dans ses trois compétitions (Ligue A et B masculine et Ligue A féminine). « Suite aux dernières déclarations du Président de la République, nous demandons le report de ce match et du Championnat en général, demande très clairement le club nantais. Les Ligues et Fédérations d'autres sports, d'autres pays ont montré l'exemple. Soyons responsables. » Un communiqué où le club de Nantes-Rezé met également en avant son impossibilité à « assurer les conditions de sécurité qu’il est en devoir d’assurer à ses salariés » face à l’immobilisme de la LNV. Une situation qui, si elle s’enlise, pourrait créer une polémique dont le volleyball français pourrait se passer.