Bleus : Les 12 joueurs retenus pour les Jeux Olympiques de Tokyo

Benjamin Toniutti, Earvin Ngapeth, Kevin Tillie, Trévor Clevenot, Nicolas Le Goff et Jenia Grebennikov avaient déjà été de l'aventure lors de ces Jeux Olympiques de Rio 2016 qui s'étaient arrêtés dès la phase de poules pour les champions d'Europe en titre après une dernière défaite de trop face au Brésil. Les six hommes seront également du voyage au Japon. Sur les douze joueurs qu'il a choisi de retenir pour les Jeux Olympiques de Tokyo et dont il a dévoilé le nom, vendredi en marge de la Ligue des Nations qui se déroule actuellement à Rimini et au lendemain du quatrième revers de son équipe, face à l'Italie, Laurent Tillie a en effet décidé d'en reconduire six : Toniutti, Ngapeth, Tillie, Clevenot, Le Goff et Grebennikov. A ces six éléments et en l'absence de Julien Lyneel, contraint de renoncer à la suite de la Ligue des Nations et aux JO, viendront se greffer par rapport à il y a cinq ans six joueurs qui découvriront les Jeux : Antoine Brizard, Jean Patry, Stephen Boyer, Yacine Louati, Daryl Bultor et Barthélémy Chinenyeze. Sans surprise, les douze heureux élus défendent tous actuellement les couleurs de l'équipe de France à Rimini, où ils sont 17 à constituer la rotation actuellement. La sélection de Tillie pour Tokyo est donc celle attendue. Ce qui n'empêche pas le sélectionneur français d'avoir connu visiblement des nuits agitées avant de se décider définitivement.

Louati préféré à Rossard





"C’est toujours compliqué de trancher, car, comme je l’ai dit hier soir (jeudi) aux joueurs, il y a de l’implication, du temps passé ensemble, des joies, des frustrations, des émotions, on sait que tout le monde donne le maximum, donc c’est difficile de faire des choix qui peuvent sembler injustes et incompris, mais que tu dois faire en toute honnêteté et pour le bien du groupe", confie ainsi sur le site de la FFV celui qui passera la main au Brésilien Bernardinho après les JO. Le poste de réceptionneur-attaquant a notamment obligé Tillie à longuement mûrir sa réflexion, avec cinq joueurs en balance pour quatre postes et un choix difficile à faire entre Louati et Thibaut Rossard, présent à Rio en 2016 et qui aspirait à disputer sa deuxième olympiade consécutive. Il restera finalement à quai. "A ce poste, nous avons beaucoup de joueurs de talent qui performent, ils étaient six sur la ligne de départ, Julien est sorti cette semaine, nous avons écarté Thibault parce qu’il nous semblait plus adapté de garder Yacine, Kevin, Trévor et Earvin dans le collectif. Le choix a été difficile, parce que Thibault est là depuis longtemps, il sortait d’une très belle saison en Italie. Malheureusement pour lui, il avait eu un problème physique sur la fin, il revenait bien, mais c’était un peu court et il fallait faire un choix de groupe." En espérant que ce choix permettra cette fois aux Bleus de franchir le premier tour.

Les 12 joueurs retenus pour les Jeux Olympiques de Tokyo
Barthélémy Chinenyeze (central/Vibo Valentia)
Jénia Grebennikov (libéro/Trento)
Jean Patry (pointu/Milan)
Benjamin Toniutti (passeur/Zaksa Kedzierzyn-Kozle)
Kevin Tillie (réceptionneur-attaquant/Latina Cisterna)
Earvin Ngapeth (réceptionneur-attaquant/Kazan)
Antoine Brizard (passeur/Saint-Pétersbourg)
Stephen Boyer (pointu/Vérone et Al Arabi)
Nicolas Le Goff (central/Montpellier)
Daryl Bultor (central/Tourcoing)
Trévor Clévenot (réceptionneur-attaquant/Piacenza)
Yacine Louati (réceptionneur-attaquant/Jastrzebski Wegiel)

>