Bleus : Accord trouvé pour permettre à Laurent Tillie de reste sélectionneur



Laurent Tillie va bien « faire du rab » à la tête des Bleus. Alors qu’il avait annoncé son départ à l’issue des Jeux Olympiques de Tokyo pour prendre en main la destinée des Panasonic Panthers, le report de l’échéance dans la capitale japonaise a changé la donne. En effet, son engagement avec l’équipe basée à Osaka pouvait l’empêcher de rester à la tête de l’équipe de France qu’il a su mener à la qualification olympique. Le président de la Fédération Française de volleyball a ensuite confirmé des tractations avec les dirigeants du club japonais afin de permettre à Laurent Tillie de concilier les deux fonctions pendant un an, ce que l’ancien réceptionneur-attaquant avant déjà fait durant la saison 2016-2017 en devenant l’entraîneur du RC Cannes tout en restant à la tête de la sélection.

Tillie : « J’ai eu l’accord du club japonais pour faire les Jeux »


Invité ce mardi de l’émission « L’Equipe du Soir » sur la chaîne L’Equipe, Laurent Tillie a confirmé qu’un accord avait été trouvé. « C’est vrai que j’avais pris depuis longtemps la décision d’arrêter l’équipe de France parce que ça faisait huit ans et qu’il fallait un nouveau cycle. C’est vrai que l’idée était d’aller jusqu’au JO de Tokyo après cette brillante qualification à Berlin, rappelle le sélectionneur national. Comme c’est un report relativement court dans le temps puisque c’est vraiment décalé d’un an, j’ai eu l’accord du club japonais de me laisser pouvoir faire les deux et l’accord de la Fédération pour entraîner les deux équipes. » Toutefois, s’il y a un accord entre toutes les parties, rien n’a pour le moment été formalisé. « Ce n’est pas officiel, on doit rentrer dans les détails. Là, pour le moment, les gens sont d’accord., confirme l’ancien entraîneur de l’AS Cannes. Maintenant, il faut que ça soit concret et officiel mais ça avance vraiment bien. » Laurent Tillie sera donc bien sur le banc des Bleus l’été prochain pour la Ligue des Nations, qui servira de préparation au tournoi olympique.