US Open (H) : Monfils et Moutet sans forcer, Chardy et Pouille éliminés



Gaël Monfils a fait respecter son statut. Ce mardi, le Français, 20eme joueur mondial et tête de série n°17, s'est aisément qualifié pour le deuxième tour de l'US Open 2021, aux dépens de l'Argentin Federico Coria, 62eme joueur mondial, en trois manches (6-3, 6-2, 6-2) et 1h36 de jeu. Dans le premier set, les deux hommes ont fait jeu égal pendant les sept premiers jeux. Le Français menait alors 4-3, lorsqu'il a décidé d'accélérer, pour finir par breaker son adversaire, sur sa deuxième opportunité, et conclure, dans la foulée, sur un ultime jeu blanc (6-3). Dans la deuxième manche, le Tricolore s'est procuré trois balles de break d'entrée, avant de parvenir à ses fins dans la foulée, grâce à un break blanc. Malgré un débreak immédiat, malgré une première balle sauvée, Gaël Monfils a directement repris le service de son adversaire, puis un autre dans la foulée, à chaque fois sur sa deuxième opportunité, avant de conclure (6-2). Enfin, dans la troisième et dernière manche, les deux hommes se sont retrouvés à égalité (2-2). A ce moment-là, le 20eme joueur mondial a de nouveau accéléré, s'adjugeant les quatre derniers jeux puis le match, à sa deuxième opportunité (6-2).

Chardy, la marche était trop haute


Jérémy Chardy n'ira pas plus loin. Ce mardi, le Français, 70eme joueur mondial, s'est incliné au premier tour de l'US Open 2021, aux dépens de l'Italien Matteo Berrettini, 8eme joueur mondial et tête de série n°6, en trois manches (7-6 (5), 7-6 (7), 6-3) et 2h34 de jeu. Pourtant, les opportunités n'ont pas manqué. Dans la première manche, le Français a obtenu deux balles de break à 3-2, mais sans parvenir à ses fins. Les deux hommes sont donc allés jusqu'au tie-break que l'Italien s'est adjugé, à sa première opportunité (7-6 (5)). Dans la deuxième manche, malgré deux balles de break d'entrée, Matteo Berrettini a cédé, le premier, son service, dans la foulée. Après deux balles de débreak à 3-2, puis une autre à 4-3, le 8eme joueur mondial est enfin parvenu à ses fins, à 5-4 et en ayant sauvé, lors de ce même jeu, une balle d'égalisation à une manche partout. A 6-5, le Transalpin s'est alors procuré deux nouvelles balles de break, synonymes alors de balles de deux sets à zéro. Ce n'était que partie remise. Après une nouvelle balle de set sauvée dans le jeu décisif, la tête de série n°6 a eu le dernier mot, à sa deuxième opportunité (7-6 (7)). Enfin, dans la troisième et dernière manche, le Français a cédé un premier service à 2-2 et manqué de débreaker dans la foulée. En étant breaké une ultime fois à 5-3, le Tricolore a fini par rendre les armes (6-3).

Moutet au rendez-vous


Au prochain tour, Matteo Berrettini affrontera un autre Français. Ce mardi, Corentin Moutet, 88eme joueur mondial, est venu à bout de l'Italien Stefano Travaglia, 100eme joueur mondial, en trois manches (6-4, 7-5, 7-6 (3)) et 2h35 de jeu. Dans la première manche, l'Italien a été breaké une première fois à 1-1, puis une deuxième dans la foulée, malgré une première balle sauvée. A 4-1, le Tricolore a résisté sur son service en sauvant trois balles. Mais sur sa mise en jeu suivante, Corentin Moutet a fini par céder l'un de ses deux avantages. Ce n'était que partie remise et le mieux classé des deux a conclu cette première manche, sur un jeu blanc (6-4). Dans la deuxième manche, le Français a breaké le premier, d'entrée, avant de se faire débreaker dans la foulée, malgré une première balle sauvée. Après un nouveau service perdu, à 2-3, le Tricolore s'est alors retrouvé mené 2-5, avant de sauver, dans la foulée, une balle d'égalisation à une manche partout. Finalement, Corentin Moutet a parfaitement négocié les cinq derniers jeux de ce set, pour retourner la situation et l'emporter (7-5). Enfin, dans la troisième et dernière manche, le 88eme joueur mondial s'est procuré une balle de break à 3-3, avant d'en sauver trois à 5-6, synonymes alors de balles de set. Finalement, les deux hommes sont donc allés jusqu'au tie-break. A ce petit jeu-là, le Français s'est rapidement détaché, avant de conclure cette rencontre sur sa deuxième opportunité (7-6 (3)).

Pouille était si près


Lucas Pouille pourra s'en mordre les doigts. Ce mardi, le Français, 133eme joueur mondial, a été éliminé au premier tour de l'US Open 2021, par l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas, 48eme joueur mondial, en cinq manches (6-1, 5-7, 5-7, 7-5, 6-4) et 3h44 de jeu. Le Français avait bien mal entamé cette rencontre. Dans la première manche, le Tricolore a perdu trois de ses quatre mises en jeu, et malgré six balles de break sauvées et deux balles pour débreaker à 2-1, il a cédé (6-1). D'entrée de deuxième manche, Lucas Pouille a bien cru de nouveau perdre son service d'entrée, mais il est parvenu à sauver les deux balles que son adversaire s'est procurées. Au meilleur des moments, à 5-5, le 133eme joueur mondial a pris le service de son adversaire, avant d'égaliser à une manche partout dans la foulée (5-7). Dans la troisième manche, rebelote, mais cette fois, le moins bien classé des deux a sauvé deux nouvelles balles de break à 4-3, avant de breaker de nouveau son adversaire à 5-5, et conclure dans la foulée (7-5). Sur sa lancée, dans la quatrième manche, le Français a bien cru pouvoir boucler cette rencontre. Après un premier break à 2-2, le Tricolore a bien failli en réussir un second, à 3-5, mais il n'est pas parvenu à convertir une seule de ses deux balles de match. Pire, c'est même l'Espagnol qui a renversé la situation pour égaliser à deux manches partout (7-5). Enfin, dans la cinquième et dernière manche, Lucas Pouille a sauvé une première balle de break d'entrée, puis une deuxième à 2-1. Finalement, à 5-4, au moment de servir pour rester en vie dans ce match et malgré deux nouvelles balles de break sauvées, il a craqué sur la dernière, offrant ainsi le match à Albert Ramos-Vinolas (6-4).

>