US Open (F) : Raducanu a la tête dans les nuages



Emma Raducanu rentre dans les livres d’histoire du tennis. A tout juste 18 ans, la Britannique a remporté ce samedi l’US Open alors qu’elle participait seulement à son deuxième tournoi du Grand Chelem. 150eme mondiale avant cette quinzaine, elle va passer au 23eme rang et fait tomber plusieurs records. Elle est notamment devenue la première joueuse à remporter un Majeur pour lequel elle a dû passer par les qualifications. Autant de statistiques qui peuvent faire tourner toutes les têtes, sauf celle de la grande gagnante. « Je ne ressens absolument aucune pression. Je n'ai encore que 18 ans. Je me contente d'essayer librement tout ce qui se présente à moi, a déclaré Emma Raducanu après sa victoire sur Leylah Fernandez en finale. C'est comme ça que j'ai affronté chaque match ici aux États-Unis. C'est ce qui m'a permis de remporter ce trophée, alors je ne pense pas que je doive changer quoi que ce soit. »

Profiter et rien d’autre


Un jour de gloire pour la Grande-Bretagne, salué comme il se doit par la reine Elisabeth II. « C’est une réussite remarquable à un si jeune âge et cela témoigne de votre travail acharné et de votre dévouement. » Les mots de sa Majesté ne pouvaient pas être plus justes. Emma Raducanu n’a jamais cessé de croire à ce rêve qui lui trottait dans la tête. « J'ai toujours rêvé de gagner un Grand Chelem, a-t-elle ajouté. On dit : 'Je veux gagner un Grand Chelem', mais avoir la conviction que j'ai eue, et l'exécuter, gagner un Grand Chelem, je n'arrive pas à y croire. » L’heure est venue de profiter de ce jour unique. Sans se soucier de ce qui adviendra après ce 11 septembre 2021. « Je pense vraiment que c'est le moment de faire abstraction de toute pensée future, de tout projet, de tout programme, assure-t-elle. Je n'en ai absolument aucune idée. Pour l'instant, je ne me soucie de rien, j'aime la vie. » Ce sera le mot de la fin.

>