Cincinnati : Le Masters 1000 disputé avant l'US Open et déplacé à New York ?

Et si les Etats-Unis parvenaient finalement à conserver la tenue de plusieurs de leurs tournois de tennis les plus prestigieux ? C'est en tout cas ce que semble tout mettre en oeuvre la Fédération nationale. En raison de la pandémie de coronavirus qui sévit à travers le monde, de nombreuses épreuves ont d'ores et déjà été annulées et d'autres n'ont toujours pas de certitudes de pouvoir avoir lieu. C'est ainsi notamment le cas pour le Masters 1000 de Cincinnati, initialement programmé du 17 au 23 août prochains, et de l'US Open (31 août - 13 septembre), qui, s'ils sont maintenus, devraient avoir lieu à huis clos. Toutefois, l'USTA semble mettre tout en oeuvre pour que tout se déroule dans les meilleures conditions possibles, selon les informations du New York Times.

New York, une ville durement touchée par le Covid-19


En effet, elle aurait proposé, aux circuits ATP et WTA, de déplacer le Masters 1000, dont le tenant du titre est le Russe Daniil Medvedev, de l'Ohio à New York, pour qu'il se déroule toujours juste avant le Grand Chelem. Par ailleurs, une décision définitive concernant la tenue de ce dernier doit être donnée d'ici la fin du mois de juin. L'idée serait donc de rassembler un maximum de joueurs, pour une durée de plus d'un mois, dans un même lieu, pour rendre la quatorzaine bien plus facile et permettre une limitation des déplacements au maximum. Reste désormais à savoir si les différent(e)s acteurs et actrices du circuit international accepteront de se rendre dans une ville pas vraiment épargnée par le Covid-19.