Wolverhampton : Le coup de gueule d'Espirito Santo

Nuno Espirito Santo, entraîneur de Wolverhampton, a regretté le maintien du 8e de finale aller de la Ligue Europa sur le terrain de l'Olympiakos (1-1), jeudi alors que l'épidémie du coronavirus bat son plein. Le président de l'Olympiakos ayant d'ailleurs contracté le virus la semaine dernière.

Le président de l'Olympialos positif au coronavirus


"C'est très dur car cela arrive dans le monde entier. Tu joues un match de football avec ce qu'il se passe dans le reste du monde. Il y a des gens qui sont malades, d'autres qui meurent et on est là à jouer un match de football. C'est absurde", a tonné le coach des Wolves au terme du match (1-1) en conférence de presse. Pour rappel, l'UEFA a prévu l’organisation d'une réunion exceptionnelle mardi pour décider du sort réservé aux compétitions européennes.