Strasbourg, petit détour avant la L1

Icon Sport

Contrairement à tous les autres clubs de Ligue 1 cette semaine, la reprise du championnat n'est pas la priorité pour Strasbourg. Même si le Racing reçoit d'entrée son voisin et rival Metz, dimanche à domicile. Car avant cela, les Alsaciens ont un troisième tour de qualification en Ligue Europa à disputer. Les joueurs de Thierry Laurey sont attendus en Bulgarie jeudi au match aller pour défier le Lokomotiv Plovdiv (19 heures).

Pour éviter toute déconvenue, les Strasbourgeois ne doivent penser à rien d'autre... ni à la Ligue 1 ni à la perspective d'un possible choc à Francfort au tour suivant en dernière marche pour atteindre la phase de groupes. "On a une bonne équipe à affronter demain, confirme Lionel Carole ce mercredi en conférence de presse. On est focalisé dessus, c’est notre premier objectif. On sait ce que l’on doit faire pour ramener un résultat. On aura le temps de penser au match face à Metz après." Sous-estimer l'actuel cinquième du championnat bulgare après quatre journées, l'entraîneur alsacien veut l'éviter à tout prix.

"Le football bulgare a souvent posé des problèmes au football français, rappelle Laurey. C’est un pays qui a la capacité à avoir de très bons joueurs. Le Lokomotiv est une équipe qui est capable de faire des coups et de se survolter. On est prévenu sur les capacités du Lokomotiv et sur l'environnement. Demain, on s'attend à un stade plein avec des supporters bouillants qui vont pousser leur équipe." Un environnement que les Racingmen connaissement parfaitement à La Meinau, et espèrent apprivoiser en Bulgarie.