OM : Sampaoli ne veut pas négliger la Ligue Europa Conférence

Déjà éliminé de la Ligue Europa cette saison avant même le dernier match, face au Lokomotiv Moscou jeudi soir sur la pelouse de l'Orange Vélodrome (21 heures), l'Olympique de Marseille n'aura besoin que d'un résultat nul, au minimum, afin d'être reversé dans les barrages de la Ligue Europa Conférence. Une compétition qui ne sera certainement pas prise à la légère par la formation dirigée par Jorge Sampaoli qui l'a affirmé clairement, ce mercredi en conférence de presse. "Ce match est très difficile à préparer car notre adversaire doit gagner. Il faut choisir le meilleur onze de départ pour jeudi en pensant aussi à dimanche. Pour nous, jeudi, c’est une finale pour poursuivre notre aventure en Europe. Ensuite, on se penchera sur Strasbourg", a commenté le technicien argentin.

 

"L'OM et ses supporters ont besoin de titres"


Pour l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, la récente compétition compte quelques équipes de haut niveau et représenterait un défi important, en cas d'une éventuelle qualification. Le Lokomotiv Moscou étant lanterne rouge du groupe E avec 2 points, à 2 de l'OM, la victoire sera impérative pour la formation russe. "Si on doit jouer la Ligue Europa Conférence, on va quand même voir des équipes comme la Roma, Tottenham… Ce sont de grandes équipes. Il y a toujours cette obligation, cette responsabilité de tenter de gagner la compétition", a jugé Sampaoli, qui s'est également montré conscient de la nécessité de titres pour les supporters de l'Orange Vélodrome.

"Nous ne sommes pas dans une position de pouvoir choisir. L’OM et ses supporters ont besoin de titres. La Coupe de France va arriver et c’est important pour nous", a ainsi clarifié le natif de Casilda. Avec le déplacement prévu à Strasbourg, dimanche lors de la 18ème journée de Ligue 1 afin d'y affronter la deuxième meilleure attaque du Championnat de France (34 buts), l'OM pourrait toutefois préserver quelques éléments dont Dimitri Payet, qui a joué le match face à Brest avec une douleur à la cuisse. "Physiquement, l’équipe va plutôt bien, à part le petit pépin de Payet sur le dernier match. En plus du calendrier chargé, il y a le facteur émotionnel à prendre en compte. Quand on gagne, ce n’est pas pareil que lorsqu’on perd. On verra comment on va gérer les deux matchs de la semaine", a précisé Sampaoli.

>