L’UEFA sanctionne plusieurs clubs, le Betis ou encore Porto risquent gros


L’UEFA sort les crocs. L’instance européenne a décidé, dans le cadre de son rôle de contrôle financier, de sanctionner plusieurs clubs pour des dettes excessives et/ou des impayés. Le Betis Séville (Espagne), le FC Porto, le Sporting et Santa Clara (Portugal), Astana (Kazakhstan), Cluj (Roumanie), le CSKA Sofia (Bulgarie) et Mons Calpe (Gibraltar) sont ainsi concernés. Avec, à la clé, une amende incompressible allant de 15 000 euros pour le club de Gibraltar à 300 000 euros pour le FC Porto.



Besiktas et l’AEK Athènes également concernés


Et les principaux intéressés seraient bien inspirés de la régler : si le 31 janvier prochain, date d’un rendez-vous fixé par l’UEFZ, les clubs n’ont pas payé et régularisé leur situation, ils seront privés de compétitions européennes la saison prochaine, voire pour les trois prochaines saisons, soit jusqu’à la fin de l’exercice 2024-2025. Besiktas, qui n'a pas respecté certaines obligations de paiement, pourrait de son côté se voir retenir jusqu'à 15 % des sommes gagnées cette saison en Coupe d’Europe. L’AEK Athènes a quant à lui passé un accord pour une amende d'1,5 millions d'euros, avec une retenue supplémentaire de 10% des revenus que percevra le club pour sa prochaine participation à une compétition UEFA. En cas de règlement, ce sera là aussi l’exclusion pour trois saisons.


>