Ligue Europa : Valbuena, toujours debout

Alors qu’il fêtera ses 36 ans en septembre prochain, Mathieu Valbuena a encore de beaux restes. Arrivé libre l’été dernier en provenance de la Turquie, après deux saisons inégales au Fenerbahçe, le Français se refait depuis une santé cette saison en Grèce à l’Olympiakos, loin de la France et des diverses polémiques qui l’entourent dans l’Hexagone. Là-bas, le numéro 28 enchaîne les matchs (27 toutes compétitions confondues), ainsi que les buts (8) et surtout les passes décisives (18), au point d’être petit à petit devenu un élément majeur de la formation du Pirée, actuellement en tête de son championnat et toujours invaincue après 24 journées de championnat.

 

Les supporters l’ont rapidement adopté


Ainsi, après l’Ukraine et la Turquie, Valbuena s’est donc rapidement adapté à ce nouveau pays, qui le lui rend visiblement très bien. En effet, le Français a notamment reçu l’ovation de ses supporters, toujours aussi bouillants dans leur antre du Stade Karaïskakis, après son but égalisateur contre Tottenham (2-2) lors de la phase de groupes de la Ligue des Champions, en septembre dernier. « Nos supporters sont spectaculaires et les entendre crier mon nom est un sentiment merveilleux », reconnaissait d'ailleurs le Français, dans des propos repris par Sport24. Dernièrement, c’est grâce à trois passes décisives en quart de finale de la Coupe de Grèce contre Lamia (3-2) que « Petit Vélo » les a à nouveau enchantés sur le terrain.

 

Valbuena va prolonger le plaisir


En grande forme donc, Valbuena serait d’ailleurs tout proche d'officiellement prolonger son aventure avec l’Olympiakos pour une saison de plus, soit jusqu’en 2021. « J’ai obtenu un accord oral avec le président. Nous avons eu une discussion pour l’extension de mon contrat pour une année supplémentaire, pour rester à l’Olympiakos. J’en suis très fier, très heureux », confiait récemment l’intéressé, sur la chaîne de télévision Mega Channel. En ce qui concerne le terrain, le Français sera une des attractions de ce jeudi. En effet, alors que son club accueille Arsenal en 16eme de finale de la Ligue Europa (21h00), l’ancien joueur de Marseille sera attendu pour animer le jeu du Thrylos, l’un des surnoms de la formation grecque.