Ligue Europa : Le triomphe de Emery et Villarreal !



Annoncée comme disputée, la finale de la Ligue Europa 2020/2021 l’a bien été, mais le spectacle n’était pas vraiment au rendez-vous. Inhibés par l’enjeu, les deux formations n’ont pas pu livrer un grand football, ce qui a donné lieu à 120 minutes assez ennuyeuses. Mais au final, il y a bien sûr eu un camp heureux. Celui de Villarreal.

Le zéro pointé de De Gea


Le Sous-Marin Jaune s’est assuré le trophée en se montrant le plus adroit aux tirs au but. Particulièrement adroit même, puisqu’il a fallu attendre le 22e essai de la série, celui tiré par le gardien mancunien David De Gea, pour assister à un raté. Le portier espagnol s’est raté face à ses compatriotes, et permis à Unai Emery d’aller chercher sa quatrième C3.

Avant que la décision ne se fasse à la loterie, il n’y a donc pas eu grand-chose à relever de cette confrontation. Des temps forts, il y en a eu très peu dans cette partie, comme l’illustre le nombre de tirs cadrés en deux heures de jeu (3 en tout, deux pour MU et un pour Villarreal).
Il y a quand même eu des buts inscrits. Fort heureusement. La formation ibère avait été la première à trouver la faille. A la 29e minute, Gerard Moreno a ouvert le score en reprenant un coup franc de Dani Parejo. Cet avantage d’un but est resté de mise jusqu’à la 55e minute. Moment choisi par Edinson Cavani pour remettre les deux équipes à égalité. Dans un registre qui lui est propre, l’ancien Parisien a fait parler son sens de but en exploitant de près un service de Scott McTominay.

MU peut avoir des regrets


Le score n’a ensuite plus évolué et ce sont bien sûr les Anglais qui vont le regretter, d’autant plus qu’ils ont eu les opportunités pour forcer la décision. Marcus Rashford a manqué sa reprise à la 70e alors qu’il était en position favorable, et deux minutes plus tard c’est Cavani qui a manqué de délivrer les siens. Sa tête croisée a été repoussée par Pau Torres.

Manchester United ne remportera donc pas sa deuxième Ligue Europa en l’espace de quatre ans. Et ce résultat va obliger l’AS Monaco à passer par les barrages pour espérer disputer la phase de poules de la Ligue des Champions.

Villarreal, de son côté, remporte son premier trophée européen, intégrant la liste des clubs espagnols vainqueurs de Coupe d’Europe. Ce n’est en revanche, et comme cité plus haut, pas une première pour Emery. L’ex-coach du PSG, qui dépasse l’Italien Giovani Trappattoni, mérite définitivement l’étiquette du spécialiste ultime de la Ligue Europa.

>