Ligue Europa (J3) : Monaco retrouve des couleurs

Reuters

S'il fallait en douter, le message est désormais très clair : l'AS Monaco a trouvé son rythme de croisière. Un rythme princier pour une formation de plus en plus sûre de sa force. Déjà brillants à l'échelle de la Ligue 1, où ils recommencent à pointer le bout de leur nez en haut du classement pour se mêler à la lutte pour les places d'honneur, les Monégasques confirment leur regain de forme sur la scène européenne. Opposés ce jeudi à Trabzonspor, les hommes de Philippe Clement ont signé un précieux succès qui leur permet de prendre un peu leurs distances avec un concurrent direct pour la qualification.

Un scénario idéal pour Monaco

Et une fois de plus, la performance monégasque a porté la signature de l'inévitable Wissam Ben Yedder. Après son triplé inscrit face à Nantes dimanche dernier, l'international français a remis le couvert en débloquant la situation à la conclusion d'une très belle action collective et d'un service d'Embolo (1-0, 14e). Il faut dire que le scénario avait été idéal pour l'ASM, qui s'est rapidement retrouvée en supériorité numérique après l'expulsion de Maximiliano Gomez pour un mauvais geste sur Camara, dès la 11e minute de jeu.

Dans cette configuration plus confortable, les Monégasques ont plutôt bien mené leur barque, gérant cet avantage sans se faire trop de frayeurs, même si Nübel a tout de même dû veiller au grain sur quelques situations (20e). Ben Yedder a doublé la mise sur penalty (2-0, 45e+2), avant que Disasi ne sale l'addition en seconde période, d'un coup de tête puissant (3-0, 56e). La réduction du score des visiteurs, signée Bakasetas, n'a rien changé à l'affaire (3-1, 72e). Le contrat est rempli.

 


>