Ligue Europa :  Et si Emery refaisait le coup ?

Villarreal a le vent en poupe avant de se déplacer, jeudi soir en quart de finale aller de la Ligue Europa, sur la pelouse du Dinamo Zagreb, surprenant tombeur de Tottenham au tour précédent (0-2, 3-0, a.p.). Car les hommes d’Unai Emery ont signé cinq succès consécutifs toutes compétitions confondues, le dernier en date samedi à Grenade (0-3). Et s’ils occupent la septième place du classement de la Liga, ils comptent le même nombre de points que la Real Sociedad (5e) et le Betis Séville (6e).

Ce trio, détaché du quatuor de tête et qui a aussi fait le trou avec ses poursuivants, devrait se disputer d’ici la fin de saison les deux places qualificatives pour la Ligue Europa. Même s’il pourrait y avoir un autre moyen de décrocher un ticket européen… Car depuis la saison 2014-2015, le vainqueur de la deuxième compétition continentale se qualifie pour la Ligue des champions suivante. Et Emery le sait peut-être mieux que quiconque, puisqu’il a directement vécu ce changement de règle en remportant à trois reprises la Ligue Europa (2014, 2015, 2016).

Il peut dépasser Trapattoni


Il n’y a toutefois pas eu que des réussites. Lors de son unique saison complète à Arsenal (2018-2019), il avait ainsi atteint la finale de la Ligue Europa, mais s’était incliné contre Chelsea (4-1). Manquant ainsi l’occasion de devenir l’entraîneur le plus titré dans la compétition, un record qu’il codétient avec Giovanni Trapattoni, également sacré à trois reprises en C3, avec la Juventus (X2) et l’Inter Milan. Mais ne comptez pas sur le technicien basque pour s’enflammer, et penser déjà à un quatrième titre.

A la veille de cet affrontement face aux Croates, il n’a ainsi eu de cesse de rappeler à quel point il respectait cet adversaire, qu’il fallait prendre les matchs les uns après les autres et ne pas penser à l’après, alors que le tirage au sort a réservé une demi-finale face au vainqueur du duel entre Arsenal et le Slavia Prague. Mais Emery sait que son équipe a les moyens de poursuivre sa route. Surtout avec l’épatant Gerard Moreno, l’attaquant international espagnol auteur de 19 buts en Liga, où seul Lionel Messi fait mieux que lui.

>