Barrages Ligue Europa - Juventus, Shakhtar, Leverkusen... Les clubs français fixés !

Panoramic

Les trois clubs français joueront leur avenir continental les jeudi 16 et 23 février, avec l'avantage de recevoir pour le match retour. Les Nantais d'Antoine Kombouaré rêvaient d'un "gros", leur voeu a été exaucé. Les "Canaris" ont déjà croisé la "Vieille Dame" dans leur histoire, en demi-finale de la Ligue des champions 1996. Battus 2-0 à l'aller, avec un carton rouge sévère pour Bruno Carotti, les joueurs de "Coco" Suaudeau n'avaient pas réussi à renverser la vapeur au retour, malgré une victoire de prestige 3-2. Pour ce match de gala, la très bruyante tribune Loire risque d'être fermée. Condamné par l'UEFA a une fermeture partielle avec sursis pour usage de fumigènes lors de la réception de Fribourg le 13 octobre, le FCN doit encore passer devant la commission de discipline pour examiner le cas du match contre Qarabag, où les supporters ont à nouveau allumé de nombreux feux de bengale.

Affiche Barça-Manchester United

Actuel troisième de Ligue 1, le Stade rennais nourrit de grandes ambitions dans cette compétition européenne. Mais sa deuxième place dans le groupe B, deux points derrière les Turcs de Fenerbahçe, lui complique la tâche. Les hommes de Bruno Genesio, qui n'ont jamais fait mieux qu'un 8e de finale de Ligue Europa, doivent donc passer l'obstacle du Shakhtar Donetsk, habitué des Coupes d'Europe mais sonné par la guerre. Les Ukrainiens ont joué leurs matches de Ligue des champions en Pologne cet automne. Les Rennais visent une deuxième qualification pour les 8es de C3, après 2019 et leur élimination contre Arsenal malgré une victoire 3-1 à l'aller (3-0 au retour).

Pour l'AS Monaco, il faudra se défaire des Allemands du Bayer Leverkusen, mal partis en championnat et déçus par leur campagne de Ligue des champions, terminée derrière Porto et Bruges avec une seule victoire dans la besace. L'équipe dirigée par Xabi Alonso dispose cependant d'armes offensives à contenir, comme le Tchèque Patrik Schick et le Français Moussa Diaby, encore auteur d'un doublé le week-end dernier contre l'Union Berlin (5-0), ex-leader de Bundesliga.

 


>