Sergio Agüero n'a pas tenu sa promesse

Panoramic

S'il y a un joueur pour qui la défaite en finale de la Ligue des Champions face à Chelsea était particulièrement douloureuse, c'est Sergio Agüero. La décennie passée par l'Argentin à Manchester City c'est refermée sur une désillusion européenne. Une de plus. Une de trop. Au coup de sifflet final, l'Argentin n'a pas réussi à retenir ses larmes. A Porto, il jouait son 390eme et dernier match avec les Skyblues avant de partir librement, certainement à Barcelone. Rentré à un quart d'heure de la fin du match, le joueur de 32 ans n'aura pas réussi à égaliser. Ni à tenir une promesse qu'il avait faite en 2014.

A l'époque, l'attaquant avait lié son avenir au club mancunien jusqu'à un sacre continental. « Non seulement je vais honorer les quatre années restantes à mon contrat, mais je vais rester même au-delà, jusqu'à une victoire en Ligue des Champions s'il le faut » avait-il affirmé lors du lancement de son autobiographie. Une phrase qui doit résonner dans sa tête sept ans plus tard, alors qu'il aurait pu s'en aller en soulevant la coupe aux grandes oreilles.

Sergio Agüero, des records au goût d'inachevé


A l'Etihad Stadium, le joueur acheté à l'Atlético Madrid en 2011 a gagné des titres et battu des records mais il n'aura jamais connu la consécration continentale. Le championnat d'Angleterre (cinq fois), la FA Cup (1 fois), l'EFL Cup (six fois) et le Community Shield (3 fois) : le Kun a tout gagné sur la scène nationale. Mais pour un joueur de sa trempe et un club aussi ambitieux que Manchester City, ce n'est pas assez. Un sacre européen lui aurait permis de sublimer son incroyable bilan personnel. Au lieu de ça, le meilleur buteur de l'histoire des Citizens restera un roi sans couronne. Aucun de ses 260 buts n'a permis de soulever la Ligue des Champions. C'est une déception mais ça ne doit pas remettre en cause le rôle joué par Sergio Agüero dans le retour au premier plan de Manchester City.

En 2012, c'est son but à la 94eme minute de la 38eme journée face à Queen's Park Rangers qui a permis aux Skyblues de remporter le titre pour la première fois depuis 1968. Ce but était autant un miracle qu'une promesse. Il permettait aux Mancuniens de mettre un terme à une longue période de disette mais il n'a jamais réussi à appeler des succès en-dehors des frontières britanniques. C'était le premier des 15 trophées remportés en Angleterre par Sergio Agüero. C'est un record au goût d'inachevé chez les Skyblues. Le seizième trophée lui aura finalement échappé au lieu de lui permettre de terminer en beauté sa décennie mancunienne. Et il n'y a rien de plus douloureux...


>