Real Madrid : Zidane, un bilan guère flatteur

Reuters

Rappelé à la rescousse, mi-mars, dans la foulée de l’élimination du Real Madrid dès les huitièmes de finale de la Ligue des Champions face à l’Ajax Amsterdam, Zinédine Zidane n’a pas été le sauveur attendu. La fin de saison, certes sans enjeu, des Madrilènes l’a confirmé. Après deux premières victoires, les Merengue ont plongé et l’ancien champion du monde en a été quitte pour afficher un bilan tout juste positif avec 5 victoires, 2 nuls et pas moins de quatre défaites.

Plus problématique, après un Mercato estival au cours duquel le Real a dépensé plus de 300 millions d’euros, les troupes de Zinédine Zidane ont démarré de manière poussive le nouvel exercice avec deux victoires et deux nuls malgré un calendrier pour le moins clément. Au total, le Real ne compte donc depuis son retour que sept victoires en 15 matches (46%) pour quatre nuls et quatre défaites, soit une moyenne de 1,66 point de moyenne. À comparer aux 68 victoires acquises en 96 matches lors de son premier passage (71%), pour une moyenne de 2,32 points par match. Sans évoquer les trois Ligues desChampions décrochées à la suite...

Un décalage qui s’inscrit dans l’histoire récente du Real Madrid. Sur les quarante dernières années, il n’y a en effet que Fabio Capello à avoir réussi son retour. Dix ans après le titre remporté lors de son premier passage (1996-97), le technicien italien avait remis ça lors de la saison 2006-07. Pour le reste que ce soit Alfredo di Stefano (1991), Leo Beenhakker (1992) ou José Antonio Camacho (2004), leur retour ont tourné au fiasco.

Malgré Benzema, le Real s'est fait peur :