Real Madrid - Varane appelle le monde du football à s'unir

Panoramic

L'UEFA contre le Real Madrid ?


Zinédine Zidane, entraîneur du Real Madrid : "Croire que l'on ne va pas participer à la Ligue des champions l'année prochaine, c'est absurde. On a beaucoup parlé de ce sujet, mais on a un match demain (mardi). Je crois à ce que l'on va faire sur le terrain. L'arbitre va faire son job, et nous aussi on va faire le nôtre. On ne pourra jamais contrôler le reste. Que je donne mon avis, ça ne servira à rien. Il faut que l'on fasse notre travail sur le terrain. Le reste, ça nous intéresse pas".

Thomas Tuchel (entraîneur de Chelsea) : "J'ai 100% confiance dans  les arbitres qu'envoie l'UEFA à ce stade de la compétition. Je n'arrive pas à imaginer qu'il y ait un quelconque avantage ou désavantage en raison des débats sur les politiques sportives, je ne veux même pas l'envisager, ça n'existe pas dans mon esprit".

Une réponse "unie"


Varane : "On n'est pas en colère. On est dans une période où le football fait face à de nombreuses interrogations. (...) Tous les acteurs du football ont leur mot à dire, le sujet du calendrier est un des thèmes importants à aborder, un sujet complexe... Mais la meilleure manière de régler ces choses, c'est en se parlant, et en faisant en sorte que le monde du football soit uni".

Chelsea doit "rester lui-même"


Tuchel : "Être nous même, c'est la stratégie. Plus on avance dans la compétition, plus on doit se reposer sur nous-même, sur nos forces, faire ce qu'on sait faire. On a démontré que ça marche. J'espère qu'on ne cogitera pas, qu'on en fera pas trop. Le défi est d'être la meilleure version de nous-mêmes pour 90/05 minutes demain."

Christian Pulisic (milieu offensif de Chelsea) : "Ce sera un gros combat sur deux matches. Évidemment, ils sont très expérimentés dans cette compétition. Il faudra prendre des risques et avoir beaucoup de confiance. On mérite notre place ici, on a fait beaucoup pour arriver à ce stade et, il faut qu'on croit dans les capacités de cette équipe pour essayer d'avoir de bons résultats."

Hazard sera là, pas Ramos ni Mendy


Zidane : "Je ne le vois pas douter. L'autre jour (samedi contre le Betis Séville en Liga, 0-0), il a été très bien, il a joué 15 minutes, et bien. C'était le plus important, qu'il ne ressente plus aucun gêne. On est contents de revoir Eden parmi nous, il va beaucoup nous apporter. Et maintenant, il faut aller de l'avant. Toni (Kroos) va bien, il sera avec nous demain. Et Ferland (Mendy) non, il ne sera pas là".  

Varane : "J'ai parlé avec lui (Eden Hazard), il est très motivé. Jouer une demi-finale de Ligue des Champions, c'est déjà quelque chose qui motive n'importe quel joueur de football, mais en plus jouer contre ton ancienne équipe, c'est une source de motivation supplémentaire. Il connaît très bien le club, on connaît ses qualités, et il a très envie de les montrer sur le terrain".

Tuchel : "Eden est un joueur de top qualité qui a été un joueur-clé pendant de nombreuses années ici, dans ce championnat qui est l'un des plus durs au monde. Il a été tellement régulier, j'ai le plus grand respect pour lui. Evidemment qu'on a beaucoup parlé de lui parce qu'il y a beaucoup de gens qui le connaissent bien dans le staff. Aujourd'hui il joue à Madrid et apparemment il est en forme. S'il joue, je suis assez sûr qu'il voudra montrer des choses."

Tuchel "pas sûr" d'aimer la future C1:


Tuchel : "Je ne suis pas sûr que j'aime (la nouvelle formule à 36 clubs au lieu de 32). Tout ce que j'y vois, c'est plus de matches et dans notre calendrier, c'est vraiment difficile pour moi d'être enthousiaste. Toutes ces discussions sur la Super Ligue ont fait oublier ce nouveau format (à partir de 2024) et je ne crois pas qu'ils aient demandé leur avis aux entraîneurs ou aux joueurs. Plus de matches, ce n'est pas plus de qualité, donc je ne suis pas satisfait, pas du tout." 
 

Le Real Madrid cale contre le Betis : 


>