Real Madrid - Ancelotti : "Tout peut arriver dans une finale"

Panoramic

Ce sera forcément une finale particulière. Face à Liverpool, le Real Madrid pourrait remporter son 14ème titre en Ligue des Champions et Carlo Ancelotti, lui, visera un 4ème sacre dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs, ce qui serait alors un record pour un entraîneur. Ce vendredi, avant le duel sur la pelouse du Stade de France, le technicien italien a expliqué s'attendre à une rencontre possiblement rythmée. "Liverpool va mettre de l'intensité, c'est une des qualités de cette équipe. Au final, tout se joue là-dessus: savoir qui des deux est le plus capable de montrer ses qualités", a-t-il analysé, laissant passer l'idée que le Real, lui, serait forcément plus à son aise avec un rythme moins soutenu.

 


 

 

"Les rêves ne peuvent pas être contrôlés"


Soulignant l'"humilité" et la "qualité" permanentes de Karim Benzema, qui demeure le meilleur buteur de la compétition avec 15 buts en 11 matchs, Ancelotti a évoqué certains de ses souvenirs en Ligue des Champions. Alors qu'il disputera sa cinquième finale en tant que coach, il a placé le duel épique entre son AC Milan et Liverpool à Istanbul ( 3-3 ; 2 tirs au but à 3) en haut rang, malgré la défaite. "Les rêves ne peuvent pas être contrôlés. J'ai de bons souvenirs de mes finales. La finale que j'ai jouée le mieux, en 2005, est celle que nous avons perdue contre Liverpool. Tout peut arriver dans une finale et il faut être prêt. Nous nous sommes bien préparés et nous allons donner le meilleur que nous avons", a admis le natif de Reggiolo, sondé sur des possibles rêves autour de la finale de samedi.

Enfin, il a tenu à mettre en exergue l'impact de l'histoire du Real, qui a été d'une aide précieuse afin de parvenir jusqu'à la finale de Paris, avec les remontées effectuées face au PSG, à Chelsea, puis Manchester City, plus tôt dans le tournoi. "Nous méritons d'atteindre la finale, pour tout ce que j'ai déjà dit : pour la qualité, car sans elle on n'y arrive pas, et pour l'engagement. L'histoire du club nous a poussés dans des moments difficiles. Pour la gagner, nous devons le mériter demain".

 


>