PSG : La « MNM », une formule à revoir

Forcément, mercredi soir, tous les projecteurs étaient braqués sur eux au Stade Jan-Breydel. En effet, si tous les observateurs attendaient avec impatience la grande première du trio parisien, à savoir Kylian Mbappé, Neymar et Lionel Messi, le soufflé est finalement assez vite retombé. La faute notamment à une blessure du champion du monde français qui l'a contraint à sortir rapidement en début de seconde période (50eme). Avant cela, la « MNM » n'avait pas pu beaucoup briller, lors du match nul du Paris Saint-Germain à Bruges (1-1) en Ligue des Champions. Les attentes placées en eux étaient sans doute trop hautes pour cette rencontre, où ils étaient tous les trois titulaires ensemble pour la première fois.


La « MNM » encore en rodage

Si les trois joueurs ont globalement eu les opportunités de se montrer, comme Mbappé, passeur décisif sur le but d'Ander Herrera (15eme), ou les deux anciens du FC Barcelone, quand Messi a trouvé la transversale (29eme), ils ont finalement eu beaucoup de mal à se trouver sur la pelouse. Ainsi, l'Argentin a réalisé 13 passes pour Neymar et deux pour le Bondynois, alors que le Brésilien en a fait 17 pour le sextuple Ballon d'Or et deux pour Mbappé, quand ce dernier a servi une fois Messi et trois fois l'ancien de Santos. Preuve que malgré tout le talent du monde, il va leur falloir du temps pour briller ensemble et également réussir à s'intégrer au reste de l'équipe. Une donnée que Mauricio Pochettino avait déjà parfaitement intégré.


Le trio va avoir besoin de temps

« On a besoin de temps pour travailler pour qu'ils s'entendent, pour qu'ils réussissent tous les trois. C'était clair et je l'ai expliqué ces derniers jours. On doit former une équipe », a reconnu l'entraîneur argentin, à l'issue du match, au micro de Canal+. En attendant, la prestation de la « MNM » fait parler en Europe. « Les trois ensemble rendent l’équipe plus faible pour moi et je ne comprends pas vraiment pourquoi le PSG est l'un des favoris pour gagner la Ligue des champions », a pour sa part déclaré Michael Owen, l'ancien attaquant anglais, sur le plateau de BT Sport. Si ce dernier semble un brin alarmiste, Pochettino va cependant devoir se creuser la tête pour trouver la bonne formule pour son trio. Reste à savoir si la blessure de Mbappé ne va pas retarder tout ça.

Le résumé de Bruges - PSG


>