Mbappé et Neymar portés disparus

Panoramic

Le Paris Saint-Germain n'a pas pu compter sur son principal atout mercredi, face à Manchester City. Celui qui affole les compteurs et règne sur toutes les pelouses de France et d'Europe depuis plus de deux mois : Kylian Mbappé n'a pas tiré une seule fois au but, ce qui ne lui était encore jamais arrivé en Ligue des Champions. Son placement en pointe n'avait posé aucun problème lors des deux matchs face au Bayern, bien au contraire. Cette fois, il a donc été muselé comme jamais, ce qui est dû en grande partie au comportement défensif exceptionnel de l'équipe de Pep Guardiola.



C'est le symbole d'une faillite offensive globale criante en seconde période, où Paris n'a frappé qu'une fois. Soit le plus faible total du PSG en C1 sur 45 minutes depuis 2016 et le déplacement à... Manchester City (un seul tir également, cette fois en première période). Neymar a été un peu plus en vue que son jeune partenaire lors de la première période, notamment sur cette occasion qu'il se crée à 0-0 puis encore une autre, moins franche - mais qui aurait changé tellement de choses - peu avant la pause. Puis en fin de partie, quand les Parisiens prenaient l'eau de toutes parts en infériorité numérique, "il a voulu gagner le match tout seul", comme l'a justement fait remarquer Pep Guardiola (sur RMC Sport).

> La réaction de Pochettino en conférence de presse <



C'est de derrière que vient le seul espoir restant, cet incroyable Marquinhos qui enchaîne un cinquième but en deux saisons de Ligue des Champions, le meilleur total sur la période pour un défenseur - c'est aussi le seul après Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann à marquer deux années de suite en quarts puis en demi-finales. Mais plus que jamais, c'est bien de ses stars offensives que le PSG aura besoin dans moins d'une semaine pour réussir l'exploit à l'Etihad Stadium : battre Manchester City (par deux buts d'écart), ce que le club de la capitale n'a jamais réussi.


 


>