Marseille : Tudor explique les raisons de sa colère

Panoramic

Ce mardi soir, l'Olympique de Marseille peut avoir le sourire. En effet, après deux défaites en Ligue des champions, les Phocéens ont renoué avec la victoire contre le Sporting CP (4-1). Pourtant, la rencontre avait mal commencé avec un but de Francisco Trincão d'entrée de jeu, mais l'équipe d'Igor Tudor a su réagir rapidement pour l'emporter. Avant le coup d'envoi, l'avant-match avait été marqué par une colère du Croate dans les couloirs de l'Orange Vélodrome, car les Portugais n'étaient pas à l'heure pour entrer sur la pelouse, eux qui étaient arrivés au stade avec du retard. « On a attendu 10 minutes dans le tunnel, ça nous a fait défaut parce qu’on s’est refroidi alors qu’eux sont rentrés directement sur le vestiaire. Voilà ce qui pose problème. Comme j’ai vu mes joueurs qui attendaient sans bouger, je me suis un peu énervé aussi pour les réveiller. Je l’ai un peu fait exprès », a reconnu Tudor, avec beaucoup de malice.

 

« Je veux féliciter tous mes joueurs »


« Je n’étais pas énervé par rapport au retard du Sporting, mais par rapport aux décisions prises et à la communication du délégué. (...) C’était un match très sérieux de mon équipe, qui a bien réagi après le but. Le rouge a forcément joué en notre faveur, mais je veux féliciter tous mes joueurs qui ont fait un match très appliqué. Sans faire d'éloges individuelles, a par la suite déclaré l'entraîneur de l'OM, en conférence de presse. Un match référence ? C’est une victoire en Ligue des champions, donc ça a forcément une certaine valeur mais on a fait d’autres gros matchs, je pense à Nice notamment. En tout cas les victoires facilitent le progrès. » Désormais lancés en C1, les Marseillais devront confirmer leur belle victoire du jour au Portugal (le 12 octobre), histoire de rester en lice pour la qualification pour les 8emes de finale de la compétition.

>