Manchester City : Le plan de Guardiola contre Haaland


Manchester City pourrait bien égaler la meilleure performance de son histoire en Ligue des Champions. Le club anglais avait participé aux demi-finales de la compétition en 2015-2016, cédant face au Real Madrid (0-0 ; 0-1) lors de la double confrontation. Régulièrement citée dans les favorites à la victoire finale, l'équipe de Pep Guardiola n'a pas encore su donner sa pleine mesure en Europe, alors qu'elle se dirige vers un troisième titre de Premier League en quatre ans. Éliminée en huitièmes de finale face à l'AS Monaco en 2017, la formation de l'ancien coach du Bayern a ensuite chuté face à Liverpool, Tottenham et l'OL, à chaque fois en quarts de finale.

L'élimination contre l'OL, une douleur permanente pour Guardiola


Alors, quid de la saison 2020-2021 ? Opposé au Borussia Dortmund, Manchester City pourrait se hisser en demi-finale, mais il faudra pour cela minimiser au mieux le talent du meilleur buteur de la compétition actuelle, Erling Haaland, auteur de 10 réalisations en 6 matchs. Sondé sur une possible façon d'arrêter le jeune attaquant âgé de 20 ans, Guardiola a répondu, ce lundi en conférence de presse, avant l'affrontement de mardi sur la pelouse de l'Etihad Stadium (21 heures). "Les attaquants qui marquent des buts vont marquer plus de buts lorsqu'ils sont dans notre surface. Quand ils ont plus de minutes aussi loin de notre surface, ils ont moins de chances. Pas seulement Haaland - Vardy, Salah, Gabriel (Jesus), Agüero - tous les attaquants du monde entier, ils veulent être là autant que possible. Donc le meilleur moyen est d'éviter cela autant que possible."


Celui qui a remporté la compétition à deux reprises avec le Barça (2009 et 2011) a considéré que l'opportunité était idéale afin d'oublier l'élimination passée face à l'OL, l'été dernier lors du Final 8 de Lisbonne (1-3). "Cela est resté dans ma tête pendant des semaines. C'était douloureux, je ne peux pas le nier. C'était le dernier match de la saison. Nous voulions passer. Nous félicitons Lyon. Nous ne méritions pas de passer", a jugé Guardiola, qui a terminé : "Mais nous sommes à nouveau ici pour réessayer".

>