Manchester City : Gabriel Jesus, le chouchou de Guardiola

Panoramic

S’il n'a que 24 ans, Gabriel Jesus dispute déjà sa sixième saison en Premier League. L’attaquant brésilien n’a pas toujours été un titulaire indiscutable à Manchester City, mais il sait se montrer régulier, et souvent décisif. Il est d’ailleurs le meilleur buteur des Cityzens en championnat (deux buts, comme Kevin De Bruyne, Ferran Torres et Bernardo Silva) ainsi que le meilleur passeur (quatre passes décisives). Mais si on a longtemps cru qu’il était le successeur de Sergio Agüero, parti cet été au Barça, et qu’il était voué à évoluer dans l’axe, Gabriel Jesus, incertain pour le déplacement à Bruges, s’épanouit sur un côté, le droit, ce qui n’est pas vraiment une surprise pour lui.

Gabriel Jesus : "J’ai toujours plus été un ailier"

"A mes débuts à Palmeiras, je jouais sur le côté gauche. Et puis je suis devenu un second attaquant, puis un avant-centre. C’est comme ça que je suis arrivé ici. Mais dans mon esprit, j’ai toujours plus été un ailier qu’un attaquant axial. Et je pense qu’avec mes qualités, j’apporte plus depuis l’aile qu’au centre. Et je joue aussi comme ça avec l’équipe nationale depuis la Copa America", a-t-il ainsi rappelé pour ESPN. C’était notamment le cas lors du match nul de la Seleçao en Colombie lors de cette trêve internationale (0-0), avant de retrouver (temporairement ?) l’axe jeudi dernier face à l’Uruguay (4-1), toujours en qualifications du Mondial 2022.

Guardiola : "L’une de nos meilleures recrues"

"Il court et travaille pour tout le monde, et à chaque fois qu’il marque je suis l’homme le plus heureux au monde."


Pas de quoi chambouler ce jeune homme discret, que l’on n’a jamais vraiment entendu se plaindre de son sort. De quoi ravir son entraîneur Pep Guardiola, qui l’avait encensé le mois dernier quand le Brésilien a offert la victoire aux siens à Stamford Bridge, dans un remake de la dernière finale de Ligue des champions entre Chelsea et City (0-1). "Gabriel est quelqu’un qui mérite le meilleur. Il court et travaille pour tout le monde, et à chaque fois qu’il marque je suis l’homme le plus heureux au monde. Il peut jouer aux trois postes de devant, et il le fait toujours très bien, avait déclaré le technicien catalan. Je pense que c’est l’une des meilleures recrues que nous avons pu faire ici." Un compliment qui a dû faire plaisir au Brésilien...


>