Liverpool : Diogo Jota, prêt à saisir sa chance ?

Reuters

C'est l'une des très bonnes surprises de la saison dernière en Premier League et on ne demande que confirmation pour cette année. Diogo Jota débute avec Liverpool, cette nouvelle campagne de Ligue des Champions dans un groupe B très relevé avec l'Atlético Madrid, l'AC Milan et le FC Porto. Ce mercredi soir (21h) à Anfield, les Reds vont défier les Rossoneri, vainqueurs en finale de la coupe aux grandes oreilles lors de la saison 2006/2007. Si de l'eau a coulé sous les ponts depuis pour les deux formations, les hommes de Jürgen Klopp entendent bien débuter ce nouvel exercice, d'autant qu'ils restent, après leur sacre en 2019, sur deux campagnes décevantes avec des éliminations contre l'Atlético Madrid lors des huitièmes de finale puis en quarts de finale contre le Real Madrid. Cette saison, Liverpool a démarré sur les chapeaux de roues en Premier League (3 victoires, 1 nul), comme Chelsea, Manchester United et Everton.

Et l'un des joyaux du LFC actuellement se nomme Diogo Jota. Recruté il y a un peu moins d'un an en provenance de Wolverhampton, le Portugais ne cesse d'éblouir de son talent les fans d'Anfield et accessoirement Jürgen Klopp, son entraîneur. Ses performances sont telles que le jeune ailier de 24 ans a réussi à faire de l'ombre à l'habitué du poste d'avant-centre, le Brésilien Roberto Firmino. En compagnie de Mohamed Salah et Sadio Mané, Diogo Jota s'éclate et a déjà marqué deux buts en quatre matchs de Premier League. Disponible, virevoltant, sans cesse en mouvement, le n°20 se plaît dans cette position où il se démarque par sa propension à offrir de belles solutions offensives à ses coéquipiers.

Un palier à passer

L'an dernier, lors de sa première saison chez les Reds, Diogo Jota avait fait parler la poudre à 15 reprises pour une passe décisive en 34 rencontres toutes compétitions confondues. Même en Ligue des Champions, le Portugais ne s'était pas laissé apeurer par l'enjeu puisqu'il avait marqué quatre buts dont un triplé contre l'Atalanta Bergame lors de la phase de poules. Sans une contusion au genou de mi-décembre à fin février (15 matchs loupés) et une blessure au pied durant les derniers matchs de championnat, il ne fait aucun doute que le bilan de l'avant-centre aurait été plus lourd. Interrogé en début de saison par son club, Diogo Jota s''était exprimé sur son équipe et ses premiers pas avec le club de la Mersey.

« Quand je suis arrivé, je voulais faire de mon mieux et évidemment commencer à marquer, mais parfois ces choses ne se produisent pas tout de suite. Je pense que le style de jeu me convient et c'était peut-être le facteur clé pour mes débuts. La saison dernière n'a pas été très bonne pour nous – nous avons quand même terminé troisièmes mais ce n'est pas ce que nous voulons. Nous voulons évidemment nous battre pour le titre. J'aime être sur le terrain, peu importe la position. J'ai l'impression que pouvoir jouer dans différents rôles vous donne un avantage supplémentaire car les managers peuvent vous choisir pour une chose ou une autre. C'est bien pour un joueur d'avoir cette capacité – et c'est une chose que je cherche également à améliorer. » Malin sur le terrain, le Portugais joue également de malice dans sa communication. À 24 ans, l'attaquant doit poursuivre sa progression technique et tactique pour passer un cap et valider un sacré potentiel. Dès ce mercredi soir, il en aura sans doute l'occasion.


>