Liverpool : Deux supporters présents à la finale au Stade de France et à Hillsborough en 1989 se sont suicidés

Panoramic


Cette actualité est triste du côté de Liverpool. Il n’est point là question de sportif. Il s’agit de vie et de mort, et malheureusement en l’occurrence de mort. Les fans de sport et de ballon rond se souviennent probablement de la dernière soirée du 28 mai au Stade de France, théâtre de la finale de la Ligue des Champions entre les Reds de Liverpool et le Real Madrid. Avant le match et même pendant, des débordements s’étaient déroulés aux abords du Stade de France et des fans du club anglais avaient été témoins en même temps que victimes de graves dysfonctionnements. Certains s’étaient retrouvés compressés contre d’autres spectateurs et bloqués contre les grilles du SdF avant de pouvoir y accéder.

« La dernière finale de la Ligue des Champions a réactivé en elles le traumatisme de 1989 »


Parmi ces supporters anglais, deux avaient déjà été témoins du drame d’Hillsborough, lors de la demi-finale de Cup entre Liverpool et Nottingham Forrest le 15 avril 1989, où 96 fans, dont des enfants, étaient morts écrasés dans d’énormes mouvements de foule. Deux personnes qui se sont suicidées. Une information délivrée par L’Equipe qui a eu la confirmation de cette triste nouvelle auprès de Peter Scarfe, le président d'HSSA (Hillsborough Survivors Support Alliance), une association d'aide aux victimes d'Hillsborough.


« Je ne peux pas donner trop de détails sur ces suicides, car des enquêtes sont en cours, si ce n'est que l'un est intervenu environ une semaine après la finale de Saint-Denis et l'autre, la semaine dernière. Les victimes avaient environ 52 et 63 ans et il ne fait aucun doute que, si elles ont commis cet acte irréparable, c'est parce que la dernière finale de la Ligue des Champions a réactivé en elles le traumatisme de 1989, qu'elles pensaient avoir dépassé. Le souvenir de 1989 est revenu les hanter parce que les événements du Stade de France ont de nombreux points communs avec ceux d'Hillsborough », explique Scarfe qui annonce aussi qu’une troisième victime d'Hillsborough s'est donné la mort cette année. C’était en avril, juste avant la date anniversaire du drame de 1989.

>