Ligue des Champions : L’OM libéré ?

Panoramic

N’enterrez pas l’OM... Le club phocéen, encore battu par le FC Porto la semaine dernière (0-2), s’est offert un record de médiocrité dont il se serait bien passé, celui du nombre de défaites consécutives en Ligue des Champions (13, alors qu’Anderlecht en avait enchaîné 12). Il ne peut plus se qualifier pour les huitièmes de finale mais garde tout de même un espoir puisque la Ligue Europa est toujours possible, en terminant à la troisième place du groupe C. 

d



Pour cela, il faut commencer par remonter mardi soir face à l’Olympiakos le déficit du match aller (1-0), puis faire aussi bien, ou aussi mal, que les Grecs, qui reçoivent Porto mercredi prochain alors que l’OM se déplacera dans le même temps sur la pelouse de Manchester City. Plus facile à dire qu’à faire pour la seule équipe à ne toujours pas avoir marqué le moindre but dans la compétition, et qui en a encaissé neuf en quatre matchs... 

Pedro Martins : "L'OM mérite notre respect"

Mais les Marseillais peuvent s’appuyer sur leurs prestations en championnat, et notamment sur leur victoire de samedi contre Nantes (3-1), comme l’espère André Villas-Boas. Car les Phocéens vivent un début de saison paradoxal : en-dessous de tout en Ligue des Champions, ils viennent d’enchaîner quatre victoires consécutives en Ligue 1, un championnat dont ils sont même virtuels leaders ! Car s’ils pointent à la sixième place à quatre points du leader parisien, ils comptent deux matchs en moins. 



Une série qui n’a évidemment pas échappé à l’entraîneur portugais de l’Olympiakos. "Marseille est une équipe très solide. Ils se débrouillent très bien en championnat de France et ils méritent notre respect", a ainsi déclaré Pedro Martins lundi en conférence de presse. Au Vélodrome, l’OM devrait se présenter sensiblement dans la même configuration, avec, notamment, un Mickaël Cuisance de nouveau titulaire, alors qu’il était remplaçant contre Porto. Au sein d'une équipe désormais libérée ? 


>