Ligue des Champions (J1) : Haller, Traoré et Yansane n'ont pas raté leurs débuts

Implacable, infaillible, métronomique : Sébastien Haller (27 ans) a réussi un incroyable quadruplé pour ses débuts en Ligue des Champions, mercredi à l'occasion du déplacement victorieux de l'Ajax Amsterdam sur le terrain du Sporting Portugal (1-5). Toujours à point nommé pour jaillir et reprendre, dans la surface, les offrandes de ses coéquipiers, le Brésilien Antony puis le Marocain Mazraoui, le Bleu du soir poursuit ainsi une série de très haut vol, commencée par un doublé avec la Côte d'Ivoire face au Cameroun (2-1) et poursuivie par un autre sur la pelouse du PEC Zwolle (0-2) le week-end dernier en Eredivisie.

« Oui, j'ai vécu un rêve ce mercredi, c'était vraiment le match de ma carrière ! J'ai attendu de jouer dans une telle compétition toute ma vie, et dans le premier match que je joue en Ligue des Champions, je marque 4 buts et je suis nommé homme du match. Je ne pouvais pas espérer mieux, je me sens tellement bien », savourait au micro de beIN SPORTS l'ancien international Espoirs tricolore, privé ce printemps de Ligue Europa à la suite d'une invraisemblable erreur administrative de son employeur, qui venait de le recruter à West Ham. Aucun joueur n'avait réussi pareil coup de maître pour ses débuts dans l'épreuve, pas même Marco Van Basten, déjà un habitué de la C1 ancienne formule avant son quadruplé de 1992, avec le Milan AC face à Göteborg.

Traoré et Yansane régalent


L'exploit de Sébastien Haller a quelque peu éclipsé d'autres premières fois idylliques, celles d'Adama Traoré et de Momo Yansane. Les deux attaquants du Sheriff Tiraspol ont offert le succès à leur équipe, qui recevait le Shakhtar Donetsk (2-0). Le Malien, ancien du TP Mazembe et passé sans succès par le FC Metz, a ouvert le score d'une magnifique reprise de volée sous la barre de Pyatov (16e) avant que le Guinéen double la mise de la tête (62e), sept minutes après son entrée en jeu. Ces deux-là aussi ont de quoi avoir des étoiles plein les yeux.

>