Ligue des Champions : Guardiola n'y arrive plus

Manchester City a beau avoir participé à l’un des plus beaux matches de l’histoire de la Ligue des champions, les Citizens n’en ont pas moins vécu une cruelle déception, mercredi, malgré leur victoire 4-3 obtenue face à Tottenham. Battu 1-0 à l’aller, ce succès n’était pas suffisant et les champions d’Angleterre en sont en quittes pour une nouvelle désillusion sur la scène européenne.

Comme l’an dernier face à Liverpool, les Skyblues quittent en effet la Ligue des champions dès les quarts de finale. Deux éliminations qui s’ajoutent à celle vécue il y a deux ans en huitièmes de finale face à Monaco et qui font tâche pour une équipe qui émarge chaque année parmi les principaux favoris. Ces échecs répétés ternissent également forcément le bilan de Pep Guardiola à la tête du club mancunien.

Déjà au Bayern...

Et ce d’autant plus que si le technicien catalan pouvait se prévaloir de deux sacres (2009, 2011) lors de ses quatre saisons passées sur le banc du FC Barcelone (2008-2012), il avait déjà semblé maudit à la tête du Bayern Munich avec trois éliminations successives en demi-finale contre les cadors espagnols, le Real Madrid en 2014, le Barça en 2015 puis l'Atlético Madrid en 2016. Un Bayern qui avait pourtant été sacré quelques semaines avant son arrivée...

Malgré ce nouvel échec et ces circonstances, Manchester City ayant cru avoir arraché la qualification dans le temps additionnel grâce à Raheem Sterling avant que l’arbitre, avec l’aide la VAR, refuse logiquement ce but pour un hors-jeu de Bernardo Silva, Pep Guardiola ne semblait pas aigri. "C’est cruel mais la meilleure équipe est passée", a-t-il confié dans des propos relayés par la BBC.