Les ambitions de Stéphan avant les débuts de Rennes en Ligue des Champions

Face à Krasnodar, mardi soir en Ligue des Champions (21 heures) Rennes va disputer un match de la plus prestigieuse compétition du football au niveau des clubs pour la première fois de son histoire. Alors, forcément, en conférence de presse, Julien Stéphan a mis l'accent sur la nécessité d'aborder les rencontres sans trop de pression. Actuel troisième du championnat de France de Ligue 1 derrière Lille et le PSG, Rennes devra composer avec le FC Séville et Chelsea dans le groupe E, en plus de l'équipe russe.


"Je crois que l'objectif, c'est de l'aborder de manière très décomplexée. Les joueurs ont mérité grâce à leur parcours de l'année dernière d'en être là aujourd'hui, ils ont fait un bon début de Championnat et se sont très bien préparés, ils ont gagné le droit d'aborder ça de manière décomplexée et je veux qu'ils le soient, pour qu'on ne puisse penser qu'au jeu, il n'y a que ça qui doit nous obnubiler", a estimé Stéphan, ce lundi devant la presse au sujet de cette Ligue des Champions version 2020-2021.

Stéphan veut que Rennes puisse se lâcher "tout de suite"


Quant à l'attente, importante, avant les grands rendez-vous, le technicien a affirmé qu'elle était logique. "C'est normal que tout le monde attende ça, c'est la plus belle des compétitions et les joueurs ont mérité de la vivre. Il faut qu'ils en profitent avec la volonté de faire ce qu'ils font depuis de nombreux mois, finalement, à savoir s'engager en permanence, jouer un foot le plus offensif possible", a-t-il assuré, avant de mettre en avant le besoin de rapidement se libérer.

"On verra ce que ça donnera, je préfère qu'on reste concentrés sur nous, qu'on n'attende pas trois matchs pour se libérer, qu'on puisse se lâcher tout de suite, donner tout ce qu'on peut donner pour ne pas avoir de regrets à la fin de cette compétition."