Le gros coup de MU à Turin !

Reuters

Quel scénario incroyable, invraisemblable ! Alors que la Juventus se dirigeait vers une victoire complètement méritée face à Manchester United mercredi soir, pour le compte de la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue des champions, tout s’est écroulé pour les Turinois dans les ultimes minutes de ce choc, Juan Mata (86e) égalisant d’abord sur coup franc avant qu’Alex Sandro (90e), contre son camp, n’offre aux visiteurs une victoire totalement inespérée (1-2).

Largement dominateurs, les locaux avaient touché à deux reprises les montants avant d’ouvrir le score. D’abord par Sami Khedira (36e), préféré à Blaise Matuidi au coup d’envoi et qui voyait sa frappe croisée, sur un service de Cristiano Ronaldo, heurter la base du poteau gauche de David De Gea. Un portier espagnol ensuite sauvé par sa barre transversale sur une tentative de Paulo Dybala (50e). Mais Ronaldo, jusqu’alors muet en Ligue des champions avec son nouveau club, a ensuite pris les choses en mains.

Sur une longue ouverture de Leonardo Bonucci, il réussissait ainsi une exceptionnelle reprise de volée (1-0, 65e), 218 jours après avoir eu droit à une standing ovation de la part de l’Allianz Stadium, lorsqu’il avait marqué son fameux retourné acrobatique avec le Real Madrid. Miralem Pjanic, peu en réussite, avait ensuite l’occasion de doubler la mise (67e et 77e), tout comme Juan Cuadrado, qui ratait inexplicablement le cadre sur un centre en retrait du Portugais (74e).

Martial sonne la révolte

José Mourinho, qui a ensuite connu une sortie du terrain houleuse, a alors fait rentrer Marouane Fellaini et Juan Mata à la place d’Alexis Sanchez et Ander Herrera (79e). Un changement qui s’est avéré décisif. Car si Anthony Martial a sonné la révolte, c’est Mata qui a donc égalisé sur un coup franc obtenu par Paul Pogba (1-1, 86e), victime d’une faute de son coéquipier chez les Bleus Matuidi. Un Pogba impliqué sur le but vainqueur, sur un long coup franc d’Ashley Young et détourné par Szczesny, que «La Pioche» a effleuré avant qu’Alex Sandro ne le prolonge au fond des filets (1-2, 90e).

Et ce braquage aurait pu être encore plus conséquent, si Marcus Rashford n’avait pas vendangé une délicieuse passe de Martial en contre-attaque (94e). Les Mancuniens, au bord du gouffre à cinq minutes de la fin, se contenteront évidemment de cette courte victoire, qui les relance totalement dans ce Groupe H où ils pointent à la deuxième place, à deux longueurs de la Juve.