Le Barça retrouve enfin le dernier carré

Reuters

Peu convaincant la semaine dernière à Old Trafford (0-1), car incapable d’enfoncer le clou face à une faible équipe de Manchester United, le FC Barcelone n’a pas tremblé lors de son quart de finale retour de Ligue des champions en l’emportant cette fois sur un score sans appel (3-0), mardi soir au Camp Nou. Après trois ans d’absence et des éliminations en quarts contre l’Atlético, la Juventus puis la Roma, les Blaugranas sont de retour dans le dernier carré de la C1 et devraient défier Liverpool, une équipe bien plus forte que les Red Devils.

Un certain Lionel Messi a permis aux Catalans de plier l’affaire dès la première période. Le génie argentin s’est offert un doublé en récupérant à chaque fois le ballon dans le camp mancunien ! Sur l’ouverture du score, "La Pulga" a tranquillement repiqué depuis la droite pour trouver le petit filet opposé d’une frappe enroulée (16e). Sur le second but, David De Gea est à la faute en laissant échapper une frappe du droit, presque anodine, de l’Argentin (20e).

Quelle frappe de Coutinho !

MU avait pourtant réalisé une bonne entame de match, en se procurant une énorme occasion dès la première minute, puisque Marcus Rashford, bien lancé par Paul Pogba, frappait sur la transversale. Mais, rapidement menés 2-0, les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer n’ont fait que subir. Ils étaient également incapables de se montrer dangereux en contre, peu inspirés dans leurs combinaisons ou peu combatifs, à l’image d’un Anthony Martial moribond durant 65 minutes de jeu.

Un but sublime de Philippe Coutinho a ainsi tué tout suspense à l’heure de jeu (61e). Le Brésilien, peu en vue la semaine dernière, était alors récompensé pour sa bonne (et encourageante) prestation. La fin de match était évidemment anecdotique. L'intenable Lionel Messi a manqué le triplé sur un retourné (62e), alors que MU n'a pu sauver l'honneur, notamment sur une tête d'Alexis Sanchez superbement repoussée par Marc-André ter Stegen (90e). Le portier allemand devrait avoir plus de travail en demi-finales.