Le Barça peut-il faire une nouvelle remontada face au PSG ?

Panoramic

Quatre ans après l’historique 6-1 subi au Camp Nou en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions, le PSG va retrouver le Barça mercredi au même stade de la compétition, trois semaines après avoir fait exploser les Catalans dans leur antre lors du match aller (1-4). Une véritable démonstration, dans le sillage d’un Kylian Mbappé tout simplement exceptionnel et auteur d’un retentissant triplé, et qui offre aux Parisiens une confortable marge, et même 100% de chances de qualification selon les statistiques. Mais elles disaient la même chose en 2017, après leur victoire 4-0 de l’aller…

Et si peu de joueurs qui ont vécu cette double confrontation sont toujours dans la capitale française (Verratti, Di Maria, Marquinhos, Kimpembe, Kurzawa et Draxler), et que d’autres sont passés entretemps du Barça au PSG (Neymar et Rafinha), la cicatrice est toujours bien présente. Mais si Luis Enrique, l’entraîneur du Barça en 2017, avait toujours annoncé qu’il croyait à la qualification, Ronald Koeman est lui (beaucoup) moins confiant. Même Lionel Messi et consorts ont réussi une remontada mercredi contre Séville (3-0, a.p.), en demi-finales retour de la Coupe du Roi.

 

Koeman : "Un 4-1, c'est autre chose..."


"Un 2-0, c'est plus facile à remonter, même si ce n'est pas facile non plus. Un 4-1, c'est autre chose... En plus, ils ont une grande équipe, a ainsi déclaré le technicien néerlandais en conférence de presse. On verra pendant le match s'il y a une opportunité de passer. Sinon, il faudra l'accepter. L'équipe grandit, ils sont solidaires. Notre jeu avec ballon a toujours été très bon, mais notre jeu sans ballon s'est grandement amélioré. Donc oui, il peut y avoir de très belles choses devant nous."



Et alors qu’il semblait enfin avoir trouvé la bonne formule lors des deux derniers matchs, avec un 3-5-2 parfaitement adapté à Gerard Piqué ainsi qu’à Ousmane Dembélé, alors qu’Antoine Griezmann était lui relégué sur le banc, l’expérimenté défenseur central s’est de nouveau blessé au genou face aux Andalous, et manquera le match de mercredi prochain. Ce qui oblige Koeman à revoir son système, d’autant plus que Ronald Araujo est toujours sur le flanc. A moins qu’il n’ose un trio Lenglet-Umtiti-Mingueza…

Une arrière-garde qui pourrait encore souffrir face aux flèches parisiennes, d’autant plus que Mauricio Pochettino s’apprête à récupérer Di Maria, Verratti et même Neymar, absent depuis sa blessure aux adducteurs à Caen le 10 février dernier. Une star brésilienne qui avait été l’un des héros de la remontada de 2017, et aura forcément à cœur de briller face à son ancienne équipe. Même s’il se méfiera évidemment de son ancien complice Messi, un sextuple Ballon d’Or buteur sur penalty à l’aller et dont il faut toujours se méfier…


>