Kuipers, l’arbitre va passer… entre les gouttes

Panoramic

Quelques minutes après avoir perdu leur demi-finale retour de Ligue des champions ce mardi, face à Manchester City (2-0), les joueurs du Paris Saint-Germain ont pointé du doigt l'arbitre de la rencontre. Bjorn Kuipers a ainsi été accusé par Marco Verratti et Ander Herrera d'avoir usé d'un langage châtié à leur encontre.

 

Au lendemain de cet épisode fâcheux, l'UEFA ne semble pas encline à ouvrir une enquête. Ainsi que le rapporte L’Équipe ce mercredi, l'instance dirigeante du football européen n'a pour l'heure pas jugé bon d'ouvrir un cas disciplinaire contre l'arbitre néerlandais. Le média précise toutefois qu'elle peut toujours le faire, même si les choses ne sembleraient pas aller dans ce sens.

 

Deux témoignages, mais pas d'enquête

 

Au micro de RMC, Ander Herrera avait hier indiqué : "Larbitre a dit 'f**k off' à Leandro Paredes". Marco Verratti avait ajouté : "L'arbitre m'a aussi insulté. Il m'a dit f**k you". Visiblement, ces deux témoignages ne seront pas suffisants pour au moins enquêter sur la véracité de ces propos.


>