Dortmund, le mauvais souvenir de Ciro Immobile

« Il ne faut pas lui laisser la moindre occasion. On connaît ses qualités de finisseur. » Mats Hummels est conscient du danger qui attend le Borussia Dortmund au moment de croiser la route de Ciro Immobile en Ligue des Champions. Si le défenseur allemand sait à quoi s'attendre avec l'attaquant de la Lazio Rome, c'est certainement parce qu'il a vu ses dernières performances. Mais c'est surtout parce qu'il a joué avec lui. Lors de la saison 2014-2015, le cadre de la défense du Borussia a côtoyé l'attaquant italien.

Beaucoup de monde l'a oublié mais avant d'être le meilleur buteur de la Serie A, le numéro 17 laziale a traîné sa peine en Bundesliga. Symbole de la réussite actuelle des Biancocelesti, le buteur est aussi la preuve que la cellule de recrutement du Borussia Dortmund n'a pas fait que des bons choix ces dernières années.

Le Borussia voyait en lui le successeur de Lewandowski

Après une saison à 22 buts avec le Torino, l'attaquant a été acheté 18,5 millions d'euros par le BVB en 2014. Moins d'un an plus tard, il a été prêté avec option d'achat à Séville. Sur les rives de la Ruhr, Ciro Immobile a été incapable de s'imposer comme le successeur de Robert Lewandowski. Il s'est contenté d'une petite saison à trois buts en 24 matchs de Bundesliga.

Un rendement très éloigné de ses trois titres de meilleur buteur de la Serie A. Même ses performances intéressantes en Ligue des Champions, quatre buts en six matchs, ne lui avaient pas permis de s'installer sur le long terme au Signal Iduna Park. Le futur soulier d'or européen a dû se contenter de neuf petites titularisations en Bundesliga. Il avait pourtant marqué lors des deux premières.

« J'aurais pu faire plus »

Le natif de Naples n'a joué contre le Bayern Munich qu'en Supercoupe d'Allemagne, son premier match officiel avec le club allemand. C'était d'ailleurs son premier titre au plus haut niveau. Mais Jürgen Klopp n'aura su lui apporter que ça dans une saison difficile aussi bien collectivement qu'individuellement. Ciro Immobile n'a jamais réussi à s'adapter à une équipe longtemps engluée dans la seconde moitié du classement de la Bundesliga. En 2016, il avait avoué à Kicker avoir eu des problèmes d'intégration à cause de la langue.

« J'aurais pu faire plus et je suis désolé pour la manière dont l'aventure s'est terminée. Malgré tout cette expérience allemande reste positive pour moi » avait expliqué l'Italien dans cet entretien. La preuve qu'il n'a pas oublié cette période difficile. Ses anciens coéquipiers non plus. Et c'est pour cela qu'ils savent à quoi s'attendre sur la pelouse du stadio Olimpico.