Blaise Matuidi (Juventus) n’aurait pas accepté son rôle de remplaçant

La Juventus de Turin s’est inclinée mercredi dernier face à l’OL en huitième de finale aller de la Ligue des Champions (0-1). Une rencontre durant laquelle Blaise Matuidi a brillé par son absence. L’international tricolore a été laissé sur le banc par son coach et cette décision a profité à Adrien Rabiot. Les derniers échos qui émanent d’Italie suggèrent le gaucher n’a pas du tout digéré cette mise à l’écart. Et pour cause ; il lui tenait fortement à cœur de disputer cette rencontre dans son pays.

 

Selon le Corriere di Torino, le champion du monde aurait commencé à bouder dès le matin du match lorsqu’il a appris qu’il ne faisait pas partie des titulaires face aux Gones. Matuidi n’a même pas essayé de feindre sa déception, et son mécontentement a notamment été apparent durant l’échauffement d’avant-match où on l’a vu se chamailler avec son coéquipier Leonardo Bonucci. Un épisode qui n’a pas échappé à la TV italienne et le défenseur bianconero a dû dédramatiser cette scène au coup de sifflet final.

 

Un air du déjà vu entre Rabiot et Matuidi

 

Matuidi, qui dispute actuellement sa troisième saison à Turin, avait attaqué l’exercice 2019/2020 comme titulaire au sein de la formation piémontaise. Son temps de jeu a commencé à se réduire à partir du mois de janvier et la montée en puissance d’Adrien Rabiot. Aujourd’hui, ce dernier a clairement les faveurs de son coach pour occuper une place dans l’entrejeu aux côtés de Rodrigo Bentancur et Miralem Pjanic. Une situation qui n’est pas sans rappeler ce qui s’était passé à Paris il y a de cela quelques années. Durant le mandat d’Unai Emery, Rabiot avait déjà poussé Matuidi vers la sortie dans son club de cœur.