Atlético de Madrid : La soirée folle de Griezmann en chiffres



Ancienne coqueluche des fans de l'Atlético de Madrid, Antoine Griezmann avait néanmoins reçu un accueil peu chaleureux lors de son retour chez les Colchoneros en début de saison lors des dernières heures du mercato estival. Sifflé par son public au Wanda Metropolitano le mois dernier, "Grizou" a semble-t-il redoré son image ce mardi lors du match de Ligue des champions perdu par son équipe face à Liverpool (2-3). Et pourtant, passé par tous les états, le Français est le héros malheureux du jour...

Alors que son équipe était menée 0-2 en première période suite aux réalisations de Mohamed Salah (8eme) et Naby Keita (13eme), Antoine Griezmann s'est paré du costume de super-héros. Tout d'abord en déviant, non sans un brin de réussite, une frappe croisée de Koke consécutive à un corner mal repoussé par la défense britannique (1-2, 20eme). Un quart d'heure plus tard, l'ancien Barcelonais s'est joué de Virgil Van Dijk pour inscrire un fort joli but d'attaquant, tout en vivacité, en deux touches de balle (2-2, 34eme). Le champion du monde 2018 a rendu complètement dingue le Wanda Metropolitano et son entraîneur Diego Simeone qui a davantage célébré cette égalisation que quiconque dans l'enceinte madrilène.

 




Le conte de fées du buteur tricolore a toutefois pris fin de manière on ne peut plus brutale au retour des vestiaires. En voulant disputer un ballon à Roberto Firmino, "Grizou" s'est rendu coupable d'une faute involontaire mais ô combien odieuse. D'un high-kick, l'international français a asséné un violent coup à la gorge du Brésilien qui a finalement pu reprendre sa place, non sans avoir eu une immense frayeur. Logiquement expulsé par M. Siebert, l'arbitre allemand de la rencontre, Antoine Griezmann a pourtant reçu à sa sortie de la pelouse une ovation magnifique du public madrilène qui semble avoir enfin fait table rase du passé. C'est indéniablement la belle image du jour. En revanche, cette exclusion a été particulièrement préjudiciable pour les Colchoneros qui se sont inclinés contre les Reds sur un ultime but signé Mohamed Salah sur penalty (2-3, 78eme).

 

 




A quinze jours de la manche retour à Anfield, l'Atlético de Madrid demeure 2eme du groupe B de la Ligue des champions avec quatre points mais à cinq longueurs de Liverpool, solide leader. Sur un plan personnel, Antoine Griezmann est entré dans l'histoire de l'Atlético et de la Ligue des champions. En plantant sa 28eme puis sa 29eme banderille en C1, il est devenu le 4eme meilleur buteur français de la compétition derrière Karim Benzema (73 buts), Thierry Henry (50 buts) et David Trézéguet (29 buts). Dans les statistiques du club Colchonero, le Français brille également. C'est son 6eme doublé en Ligue des champions sous la tunique madrilène alors que personne n'en a inscrit plus de deux dans l'histoire. En revanche, "Grizou" est tristement rentré dans l'histoire de la C1 en devenant le tout premier joueur à se fendre d'un doublé avant d'être expulsé.

 


>