Turquie : Yilmaz marqué par la défaite contre l'Italie


Elle aurait pu créer la surprise mais la Turquie n'a pas su faire le poids, vendredi face à l'Italie pour le premier match de ce Championnat d'Europe (0-3). Balayée au Stadio Olimpico de Rome par une Italie trop supérieure, la sélection a eu du mal à avoir un moral positif lors des jours suivants ce revers. Ce mardi, Burak Yilmaz l'a confirmé, à la veille d'affronter le pays de Galles, mercredi à Bakou (18 heures).

La Turquie doit éviter la défaite pour songer aux huitièmes


"Pendant les deux jours qui ont suivi le match, nous étions très fragiles, nous étions abattus. Nous étions vraiment fatigués et négatifs. Nous avons eu des réunions productives avec le sélectionneur. Et puis nous avons commencé à nous sentir mieux et nous avons commencé à revenir à la normale", a avoué sans peine le capitaine de la Turquie, ce mardi en conférence de presse. Dans le groupe A, qui comporte donc l'Italie, le pays de Galles et la Suisse, la Turquie doit éviter une défaite face aux partenaires de Gareth Bale afin d'encore croire en ses chances de se qualifier en huitièmes de finale du Championnat d'Europe. 4 000 supporters turcs seront présents à Bakou afin de soutenir les joueurs dirigés par Senol Günes.

>