L'Espagne assure, Ramos célébré 

Reuters

L’Espagne continue sa route sans embûche vers l’Euro 2020. Après cinq victoires en autant de matches de qualification, la Roja a poursuivi son sans-faute contre les Îles Féroé (4-0), ce dimanche soir, consolidant du même coup leur première place du groupe F. Une rencontre marquée également par un record de longévité décroché par Sergio Ramos. Titulaire, le Madrilène a ainsi honoré sa 167e cape avec la sélection ibérique, devenant du même coup le joueur ayant porté le plus grand nombre de fois la tunique espagnole, à égalité avec Iker Casillas. Le défenseur de 33 ans est sorti à la 84e minute de jeu sous les vivats des spectateurs.

Malgré la large rotation opérée par le sélectionneur Robert Moreno après le succès acquis en Roumanie (1-2) cette semaine, les Espagnols ont pris rapidement les choses en main dans ce match, ouvrant le score par l’intermédiaire de Rodrigo (13e). L’attaquant de Valence a récidivé au retour des vestiaires d’une frappe déviée (50e). Sans forcer, les partenaires de Sergio Ramos, qui comme à leur habitude ont monopolisé le cuir avec plus de 70% de possession de balle, ont encore aggravé la marque en fin de match grâce à un nouveau doublé de Paco Alcacer (90e, 90e+3). Le score aurait même pu être plus lourd sans un grand Gunnar Nielsen (8 arrêts) dans les cages. A noter aussi l’entrée en jeu à la 68e minute du néo-Parisien Pablo Sarabia, plutôt à son aise.

Sans surprise, la marche était bien trop haute pour les Féroïens, qui enchaînent-là une sixième défaite en autant de rencontres dans ces éliminatoires, à l’inverse de la Roja et de son 6 sur 6. Premiers de leur poule avec 18 points, les champions du monde 2010 ont fait un grand pas vers la qualification à l’Euro 2020 ce soir. Car dans les autres résultats du groupe F, la Suède, deuxième avec sept longueurs de retard, a été accrochée par la Norvège (1-1), laquelle croisera la route de l’Espagne au mois d’octobre, à l’occasion de la prochaine trêve internationale.