La France officialise sa candidature à l'organisation de l'Euro féminin en 2025 (FFF)

panoramic

La FFF "s'appuiera notamment sur le succès de l'organisation de la Coupe du monde féminine" en 2019, précise la FFF dans un communiqué. La France, hôte chez les hommes des phases finales du Mondial-1998 et des Championnats d'Europe 1984 et 2016 dans l'histoire récente, n'a jamais organisé cette compétition. La fédération promet "une compétition résolument engagée sur le plan social, économique et environnemental". Elle doit désormais sélectionner huit stades amenés à accueillir l'événement, qui réunira 16 nations européennes. Ce projet de candidature était à l'étude dans les couloirs de la FFF depuis quelques mois, et une déclaration d'intérêt avait déjà été transmise à l'UEFA, confédération européenne du football, à l'automne. La Pologne, la Suisse et l'Ukraine ont également fait part de leur intérêt individuellement, tandis qu'une déclaration d'intérêt commune des fédérations danoise, finlandaise, norvégienne et suédoise a également été transmise à l'UEFA

Décision en décembre 

Le ou les pays vainqueurs du processus de désignation succéderont à l'Angleterre, hôte de l'Euro-2022, prévu en juillet prochain après avoir été reporté d'un an à la suite de la pandémie de Covid-19. La France compte sur le succès de l'organisation du Mondial-2019 où les Bleues, éliminées dès les quarts de finale par les Etats-Unis, avaient réuni jusqu'à 12 millions de téléspectateurs lors de leur 8e de finale contre le Brésil. Les stades avaient aussi fait le plein de supporters et de supportrices, avec un taux de remplissage supérieur à 74% en moyenne.

"Les stades étaient complets quasiment partout, cela a été reconnu au niveau mondial que l'organisation était parfaite. Il n'y aura plus beaucoup de grandes compétitions en France" dans les prochaines années, avait souligné le président de la FFF, Noël Le Graët, dans un entretien à l'AFP fin 2021, disant souhaiter y remédier avec cette candidature. "Pour les filles, si nous n'avons pas cette compétition, il va se passer pas mal de temps aussi. C'est la seule qui est jouable dans les mois qui viennent", avait-il insisté.

Le dépôt du dossier préliminaire de candidature est programmé pour le 23 mars, avant un dépôt final prévu le 12 octobre. Le comité exécutif de l'UEFA désignera le pays-hôte de cet Euro-2025 en décembre 2022.

 


>