La Croatie, un milieu de terrain pour espérer

Panoramic

« Nos milieux de terrain peuvent jouer contre n'importe qui. Je pense que les nôtres sont meilleurs que ceux de l'Angleterre, donc j'espère que nous allons briller dans ce secteur. C'est là que se situe notre chance. » Avant de démarrer l'Euro face à l'Angleterre, Dominik Livakovic ne manquait pas de confiance. Mais comment lui donner tort ? Avec Luka Modric, Mateo Kovacic, Marcelo Brozovic, Ivan Perisic, Mario Pasalic ou Nikola Vlasic, la sélection au damier un des milieux de terrain les mieux fournis d'Europe.

Elle a surtout les joueurs qui lui faut pour briller dans le 4-2-3-1 si cher à Zlatko Dalic ou s'illustrer dans un 4-3-3 encore plus offensif. Ca n'a pas été suffisant lors de la première journée face à l'Angleterre, un prétendant au titre, mais la donne pourrait être différente ce vendredi face à la République tchèque (18h00, beIN SPORTS 1). Il faut dire qu'avec un ancien Ballon d'Or, un vainqueur de la Ligue des Champions 2020, un vainqueur de la Ligue des Champions 2021, un champion d'Italie et d'autres joueurs aussi talentueux qu'expérimentés, la Croatie a du talent à revendre.

Euro 2020 : L'Angleterre mate la Croatie sans trembler :

 

La Croatie, dépendante à son milieu de terrain ?


Si ces joueurs de classe mondiale arrivent à dominer les débats dans l'entre-jeu comme ils le souhaitent, la Croatie brillera. S'ils sont muselés, elle sera coupée en deux et souffrira. Dans l'obligation de s'imposer pour ne pas être obligés d'espérer un miracle lors de la dernière journée, les coéquipiers de Duje Caleta-Car doivent s'appuyer sur ce milieu de terrain que de nombreuses nations peuvent leur envier. Pour performer, ils n'ont pas d'autres options.

Sans défense imperméable ni finisseur dans la surface de réparation adverse, les Croates doivent trouver les solutions au milieu de terrain pour avoir les occasions de marquer et l'assise défensive pour ne pas trop souffrir. Contre l'Angleterre, le seul tir cadré croate de la partie avait été l'oeuvre de Luka Modric. Une preuve que sans dominer au milieu de terrain, la Croatie n'aura pas beaucoup de chances d'aller loin dans cet Euro.


>