Euro : L'équipe-type de la phase de poules

Gardien

Robin Olsen (Suède) : La Suède a terminé en tête du groupe E et disputera bien les huitièmes de finale. Son portier, Robin Olsen, n'est clairement pas étranger à cette bonne première phase. Le gardien de but a su suppléer sa défense, pas forcément toujours à son aise. En trois rencontres, les Suédois n'ont finalement encaissé que deux buts.


Défenseurs

Denzel Dumfries (Pays-Bas) : Il est certainement la bonne surprise de ce début d'Euro. Denzel Dumfries a éclaboussé de toute sa classe les rencontres disputées avec sa sélection des Pays-Bas, avec notamment un but à la clé. Le latéral droit a également été l'un des deux seuls (avec Romelu Lukaku) à avoir été élu homme du match, à deux reprises.

Leonardo Bonucci (Italie) : Trois matchs, trois victoires et zéro but encaissé. L'Italie vit un début d'Euro 2020 de rêve et Leonardo Bonucci n'est certainement étranger à tout cela. En véritable roc, l'arrière transalpin est le patron de cette arrière-garde, qui a encore quelques records à aller chercher.

Simon Kjaer (Danemark) : Le capitaine danois Simon Kjaer vit une compétition dont il se souviendra forcément. Après avoir sauvé la vie de son ami Christian Eriksen, victime d'un arrêt cardiaque sur la pelouse lors du premier match du Danemark, le défenseur s'est ensuite montré infranchissable, ou presque, lors des rencontres qui ont suivi, et notamment contre la Russie (4-1).

Leonardo Spinazzola (Italie) : Le latéral gauche italien Leonardo Spinazzola a joué les deux premières rencontres de poule de sa sélection. Avec à chaque fois, le même rendement et un énorme travail, défensif comme offensif, qui l'a rendu tellement précieux pour son sélectionneur Roberto Mancini.


Milieux de terrain

Manuel Locatelli (Italie) : Marco Verratti, blessé et absent lors des deux premières rencontres de la phase de groupes, Manuel Locatelli a été chargé de le remplacer au pied levé. Le milieu de terrain a plus que fait le job, avec notamment une magnifique partition rendue lors du deuxième match, contre la Suisse (3-0), et un doublé à la clé.

Paul Pogba (France) : L'Allemagne d'abord, ensuite le Portugal. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'équipe de France, lors des grosses affiches, peut compter sur son milieu de terrain, Paul Pogba. Le Mancunien a été tellement précieux, notamment lors de ses fameuses rencontres, et a également pesé sur le jeu offensif.

Georginio Wijnaldum (Pays-Bas) : Milieu de terrain, Georginio Wijnaldum a également montré ses qualités devant le but, avec déjà trois réalisations au compteur. Extrêmement solide, le capitaine de la sélection des Pays-Bas rayonne en ce début de championnat d'Europe 2020.

Kevin De Bruyne (Belgique) : Blessé en début de compétition, Kevin De Bruyne est entré à la mi-temps du deuxième match de poule, contre le Danemark, avant de disputer l'intégralité de la dernière rencontre, face à la Finlande. La différence a été notable et le Mancunien a fait tant de bien à sa sélection, en se trouvant impliqué sur les buts inscrits par les Diables Rouges.


Attaquants

Cristiano Ronaldo (Portugal) : Le Portugal, comme évidemment toutes les autres équipes, n'a joué que trois matchs, mais pourtant, Cristiano Ronaldo, actuel meilleur buteur de la compétition, en est déjà à cinq réalisations. La star portugaise a pesé dans toutes les rencontres qu'il a disputées et ce n'est évidemment pas fini.

Romelu Lukaku (Belgique) : Il est l'un des deux seuls joueurs à avoir été désigné homme du match à deux reprises. Romelu Lukaku, fidèle à lui-même, prend grand soin de l'attaque de la Belgique, lui qui compte déjà trois buts depuis le début. Avec lui, les Diables Rouges peuvent évidemment voir très loin.

Equipe type de la phase de poules : Olsen - Dumfries, Bonucci, Kjaer, Spinazzola - Locatelli, Pogba, Wijnaldum - De Bruyne - Ronaldo, Lukaku.

>