Euro 2020 - Où regarder les matchs ailleurs que sur le canapé ?

Panoramic
C'est ce vendredi soir au Stadio Olimpico de Rome que débute le Championnat d'Europe, avec la rencontre opposant l'Italie à la Turquie (21 heures, beIN SPORTS 1). Dans cette période de pandémie du coronavirus se pose la question des lieux pour regarder les rencontres, d'autant plus avec un tournoi d'une telle amplitude. Une chose est certaine, quelques villes, comme Rennes par exemple, ont pris la décision de ne diffuser aucune rencontre sur les terrasses de la capitale bretonne, surtout en raison du possible risque que provoquerait la présence de plusieurs centaines de personnes. Pour rappel, six personnes maximum sont autorisées autour d'une même table jusqu'au 30 juin prochain.


Des fans zones avec un protocole très encadré


En revanche, il reste possible de diffuser les rencontres à l'intérieur des bars (à l’intérieur, jauge de 50%), mais les spectateurs devront être rentrés à 23 heures car le couvre-feu est en vigueur jusqu'au 30 juin prochain. Inutile de dire qu'il vaudrait mieux éviter les prolongations pour les rencontres prévues à 21 heures. Toutefois, la semaine dernière au micro de France 2, Roxana Maracineanu, la ministre déléguée chargée aux Sports avait pris la parole sur le thème des fans zones. Elles seront loin de ressembler à celles mises en place pour le tournoi continental de 2016, cependant, contexte sanitaire oblige. Maracineanu avait confirmé "la possibilité uniquement d’avoir des fans zones avec des personnes assises à l’intérieur" et "5 000 personnes autorisées dans les fans zones en extérieur".

Les fans zones devront être fréquentées avec un pass-sanitaire obligatoire à partir de 1 000 personnes, ce qui engendre une certaine réticence des grandes villes, comme Lyon ou encore Paris. Reste à voir comment la situation évoluera d'ici au 30 juin, qui marquera la fin du couvre feu en France. Les phases finales de la compétition devraient motiver une possible ouverture alors que les Bleus de Didier Deschamps affronteront l’Allemagne (15 juin à 21 h), la Hongrie (19 juin à 15 h) et le Portugal (23 juin à 21 h) dans un groupe F très relevé.
 


>