Bleus - Pavard : "On n'est pas les seuls favoris"

C'est mardi soir à Munich que l'équipe de France entrera en lice dans le Championnat d'Europe, avec une affiche de premier ordre face à l'Allemagne (21 heures). Dans cette optique, Benjamin Pavard, le latéral des Bleus et du Bayern, s'attend à un match compliqué face à plusieurs de ses coéquipiers en Allemagne (Neuer, Kimmich, Sané et Müller, notamment). "Ce sont mes amis en club, mais ce seront mes adversaires, il n'y aura pas de cadeaux, c'est excitant ce premier match face à l'Allemagne, en plus à Munich. Ce ne sera pas facile face à une très bonne équipe", a expliqué Pavard en conférence de presse, ce vendredi.

 

"Il y a le Portugal, l'Allemagne, la Belgique..."


Si la France est considérée par beaucoup d'observateurs et adversaires comme la grande favorite à la victoire finale le 11 juillet prochain, le natif de Maubeuge a estimé que d'autres équipes étaient dans la même catégorie que les joueurs de Didier Deschamps. "On n'est pas les seuls favoris. Il y a le Portugal, l'Allemagne, la Belgique... Il ne faut pas se croire arrivés. On fait partis des favoris mais il y en a d'autres aussi", a-t-il estimé.

Également présent en conférence de presse, Wissam Ben Yedder a évoqué le groupe F, le plus relevé du tournoi continental. L'attaquant de l'AS Monaco a tracé la ligne de conduite afin de démarrer de la meilleure manière possible. "On sait qu'on est dans le groupe de la mort. On va entamer cette compétition avec beaucoup d'envie, on va donner le maximum. On a un gros premier match contre l'Allemagne, il va falloir être solidaires et unis." Par la suite, les Bleus défieront la Hongrie (19 juin à 15 heures) et le Portugal (23 juin à 21 heures).

>