Bleus - Lloris : "Il ne faut pas se voir trop beaux"



La France a, depuis l'entame de ce Championnat d'Europe, su assumer, dans les paroles comme sur le terrain, son statut de prétendante à la victoire finale. Tenant à relativiser la victoire face à l'Allemagne (1-0) et conscient que les Bleus évolueront sous une chaleur importante à Budapest, samedi face à la Hongrie (15 heures), Hugo Lloris a dressé un portrait élogieux de son futur opposant, ce vendredi en conférence de presse. "Face au Portugal, les Hongrois ont craqué dans les derniers instants mais avant ça, ils avaient montré de belles choses. C’est une équipe solidaire et bien organisée qui évoluera devant son public, cela lui donnera une force supplémentaire au moment d’affronter l’Équipe de France. On essaie de se préparer au mieux pour confirmer notre premier résultat. Notre objectif, c’est de décrocher les trois points pour se rapprocher de la qualification", a-t-il expliqué à propos de la sélection défaite par le Portugal de Cristiano Ronaldo, mardi (0-3).

"Le chemin est encore très long"


Si le tournoi a à peine débuté, le capitaine des Tricolores a tenu à évoquer la place de la confiance dans le sport de haut niveau. Pour Lloris, l'esprit compétiteur est présent dans la sélection dirigée par Didier Deschamps, mais la France ne devra pas se montrer hautaine dans son attitude."Il ne faut pas se voir trop beaux non plus, c’était un premier match, le chemin est encore très long. De nombreux défis nous attendent à commencer par demain. Mais c’était important d’entrer de cette manière dans la compétition en montrant un beau visage, de la solidité et de la solidarité. Il faudra conserver cet état d’esprit, rester très tranchants et concrétiser nos occasions", a jugé le gardien des Bleus.

>