Bleus, la course à l'Euro: Lenglet fautif, Kanté apprécié

Panoramic

Ousmane Dembélé remuant

En Espagne, le principal agitateur du Barça dimanche s'appelait Ousmane Dembélé. L'ailier droit de 23 ans, inoffensif contre le Paris SG mardi en Ligue des champions (4-1) et qui n'a plus joué en Bleu depuis 2018 en raison de nombreuses blessures, s'est rattrapé contre Cadix en championnat (1-1), enchaînant les dribbles et les percussions sur son aile droite. Souvent brouillon et imprécis, l'ex-Rennais a toutefois brillé par sa capacité à créer des déséquilibres. 

En 80 minutes (avant son remplacement pour Riqui Puig), il a frappé une demi-douzaine de fois au but en ne cadrant que très rarement. "Le Français a envie, demande beaucoup le ballon et surgit avec ses qualités habituelles en débordement. Il lui a seulement manqué de la vitesse d'exécution sur une spectaculaire action individuelle", a résumé le journal espagnol Marca.

Clément Lenglet fautif 

Il n'a eu qu'une poignée d'interventions à faire pendant 90 minutes dimanche, mais il a réussi à gâcher la victoire catalane: alors que le Barça menait 1-0 depuis le début du match, le défenseur Clément Lenglet a bêtement concédé un penalty à la 89e minute en contestant un ballon haut dans sa propre surface, ce qui a permis au promu Cadix de repartir du Camp Nou avec le point du match nul (1-1). 

"Une autre erreur de Lenglet, la énième de la saison, cette fois en concédant un penalty absurde"

Après les prestations mitigées servies par son compatriote Samuel Umtiti récemment, c'est désormais Clément Lenglet qui est signalé au même poste, cinq jours après avoir sombré face au PSG en C1 (4-1) aux côtés de Gerard Piqué. "Une autre erreur de Lenglet, la énième de la saison, cette fois en concédant un penalty absurde, a empêché la victoire du Barça", a critiqué Marca dimanche, dans un article titré "Avec Lenglet, ce n'est plus possible". International à 10 reprises, Lenglet semble (comme Umtiti) reculer dans la hiérarchie chez les Bleus, à quatre mois de l'Euro, alors que Presnel Kimpembe lui a été préféré par Didier Deschamps lors des dernières grosses affiches internationales.

 Le Barça se saborde contre Cadix !

 

Kanté porté aux nues par Tuchel

Titulaire contre Southampton (1-1), pour la première fois en championnat sous la direction de Thomas Tuchel après quatre matches débutés sur le banc, Kanté devrait être l'un des hommes-clés de Chelsea pour la fin de saison. C'est en tout cas ce qui semble ressortir des déclarations enflammées du coach allemand dès qu'il évoque le milieu de terrain, dont il rêvait quand il était au PSG. En milieu de semaine dernière, il s'était déclaré "grand fan" du champion du monde qui "rentrerait dans les plans de n'importe quel entraîneur sur cette planète".

Il avait récidivé juste avant le match contre les "Saints". "J'ai le sentiment qu'il nous aidera dans n'importe quel match et n'importe quelle situation et c'est un peu plaisir d'avoir un gars pareil dans l'équipe", avait déclaré Tuchel à BT Sports. Après la victoire contre Newcastle, il avait chaleureusement félicité le Français qui a joué les 20 dernières minutes, n'arrachant qu'un sourire poli au joueur d'un naturel peu expansif. Sa prestation tonique contre Southampton, malgré le match nul, lui laisse cependant espérer un rôle déterminant à l'avenir chez les Blues.


>