Bleus - Griezmann : "On veut gagner"



Décisif lors du succès des Bleus face à la Bulgarie mardi soir (3-0) avec un superbe ciseau retourné, Antoine Griezmann a confirmé son rôle de patron au sein de la sélection dirigée par Didier Deschamps. Attendu au tournant comme toute l'équipe de France lors du Championnat d'Europe (11 juin-11 juillet), le joueur a assuré dans un entretien accordé à L'Equipe qu'il allait évoluer dans la compétition dans une meilleure forme physique que lors de la coupe du monde en Russie, en 2018. Considérant la France version 2021 supérieure à celle de 2018, "sur le papier", il a évoqué le retour de Karim Benzema.

"Un Championnat d'Europe réussi, c'est la gagne"


Un retour qui, selon lui, n’altère en rien son rôle dans la sélection. "J'ai parlé avec le coach et rien n'a changé, bien au contraire. Je sais qu'il (Deschamps, ndlr) a énormément confiance en moi. Il veut que je touche le plus de ballons possible, que je fasse jouer l'équipe, que je parle sur le terrain, que je prenne les coups de pied arrêtés. Voilà, tout reste pareil. Il a encore 1 000 % confiance en moi et c'est à moi de lui rendre cette confiance sur le terrain", a expliqué l'attaquant du Barça.


Sous le maillot du club catalan, justement, Griezmann a souvent dû faire face à des critiques sur ses rapports avec Lionel Messi. Et à l'écouter, les deux joueurs s'entendent bien. "Sur le terrain, c'est un joueur avec lequel il est évidemment super facile de jouer. Vous lui envoyez un melon, il le transforme en caviar. On n'a pas cette pression de rater la passe avec lui. Dans le jeu, cela va de mieux en mieux", a-t-il jugé.

Assurant ne pas prendre haut l'Allemagne en vue du premier match du Championnat d'Europe, mardi 15 juin à Munich, et assumant le statut de favoris des Bleus, Griezmann a annoncé la couleur pour la compétition : "On veut gagner. On a l'entraîneur et les joueurs pour. Après, je vous l'ai dit : il y a tout un tas de trucs où il faudra faire attention, de la vie de groupe au terrain. La compétition va être longue mais après notre défaite en finale en 2016, un Championnat d'Europe réussi, c'est la gagne."

>